AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 05 - Blanche-Neige et le Tyran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Billy F. de Kerangal

avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: 05 - Blanche-Neige et le Tyran   Dim 16 Nov - 1:21

Helmett Jason Reecey a écrit:


Faire l'amour sur des malentendus.....ou pas
« Go to Hell....with me, honey »

Helmett & Natalia

L'anglais serrait fortement la petite femme. Il se sentait tellement bien qu'il aurait souhaité arrêter le temps ; mais pas trop longtemps quand même, le SHIELD n'attend pas. Ne l'oublions pas.
Natalia fini par lui faire face mais continua à se cacher contre lui. L'anglais trouvait vraiment ce comportement adorable ; qui étrangement d'habitude le mettait dans une fureur massacrante. Mais comme c'est Natalia, cela semblait normal. La brune est naturellement faible avec ses émotions. L'agent est persuadé qu'elle ne pourrait pas rester stoïque plus de 3 secondes. C'est pourtant une compétence attendu pour une pilote de garder son calme et de ne pas paniquer. Avoir la Russe en éclaireur doit être très éprouvant.  

- Natalia : Helmett... Je... J'ai besoin de savoir si... Tu veux bien que l'on ai une... Relation... Ou si ce... Enfin...

L'anglais venait à peine de constituer la phrase qu'il recula lentement. Il posa ses deux mains sur chacune des épaules de Natalia. Son regard se durcit, puis le descendit un peu.

- Helmett : Tu saignes Il lui présenta sa main imprégné de sang. Ton épaule saigne, elle a du se rouvrir.

Sans perdre une seconde, il la tira en direction de la salle de bain.

- Viens, suis moi. Il te faut un nouveau bandage.une pensée lui traversa l'esprit. Quoique, tu pourrais en profiter pour te laver. Tu n'auras qu'à m'appeler.

Puis il rebroussa chemin, laissant la Russe se débrouiller comme une grande. Elle était encore sous le choc -ou lui mais chut- Helmett avait bien conscience qu'elle allait lui reposer la question tant qu'il n'aura pas donné sa réponse. Malheureusement l'anglais est têtu, et il n'allait rien dire. Si la brune est assez intelligente, elle devrait se douter de son choix. Alors la chose qui restait à faire, était d'attendre. Et aussi de se préparer pour le SHIELD. C'est important.

Perdu dans sa réflexion de macho-agent-anglais et tout ce qui va avec, il prépara machinalement le petit déjeuner. La tache terminé, il s'assit et prit une petite cuillère, juste pour occuper ses mains et calmer son stress.

© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dukett
Admin
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: 05 - Blanche-Neige et le Tyran   Dim 16 Nov - 1:22




Et moi je rêve de gestes défendus
« C'est comme ça... »

Helmett & Talia

Helmett recula, faisant battre le cœur de Natalia plus fort. Non pas d’amour – de peur. Néanmoins, il ne la lâcha pas. Mais voilà, elle avait trop parlé, elle avait voulu jouer et elle avait perdu ; elle avait tout gâché… Le regard vert qui se durcissait lui fit baisser les yeux. Bravo Natalia.

- Helmett : Tu saignes. Il lui présenta sa main imprégnée de sang – son sang à elle. Elle releva les yeux, réprimant une légèrement grimace. Ce qu’elle s’en fichait de sa blessure ! Ton épaule saigne, elle a du se rouvrir. La jeune femme n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche pour répondre qu’il l’entraînait déjà vers… « Ailleurs ». Viens, suis moi. Il te faut un nouveau bandage. Il fit une légère pause, et reprit ; Quoique, tu pourrais en profiter pour te laver. Tu n'auras qu'à m'appeler.

Sitôt dit, sitôt fait. Helmett l’abandonna dans un endroit hostile et inconnu. Prenant sur elle pour garder son calme, elle jeta un coup d’œil à la chambre, apprenant de ce fait qu’elle était dans la chambre d’Helmett. La. Chambre. D’. Helmett. La Russe chassa rapidement son envie de pleurer. Il lui fallait se changer les idées, mettre tout ça au clair. Elle connaissait Helmett et… Oh god. Après une bonne douche, elle réfléchirait sans doute mieux à tout ça. Natalia se dirigea donc vers la porte et… Ouvrit un dressing. Hum. Elle la referma, et ouvrit celle d’à côté. La jeune femme tomba sur la salle de bain. Elle y entra, refermant derrière elle, avant de se planter devant le miroir. Elle remarqua immédiatement le sang imbibé sur le Tshirt, bien que celui-ci soit noir. Elle l’enleva en grimaçant, puis le bandage, et sa grimace s’élargit encore en voyant le trou qu’arborait son épaule. Natalia entra dans la cabine de douche et ouvrit l’eau chaude. Elle poussa un cri aigue et recula précipitamment contre la porte en serrant les dents, l’eau brûlant sa blessure. Elle prit deux grandes inspirations avant de se remettre sous l’eau, se chantant mentalement des trucs en russe pour oublier la douleur que lui provoquait l’eau.

Natalia sortit de la douche, plus calme qu’avant d’y entrer. Elle pouvait à présent se permettre de réfléchir – tout en faisant son bandage elle-même. Pas question de l’appeler, elle risquerait de perdre tous ses moyens et de ne rien mettre au clair. Bon. Déjà, il ne l’avait pas mise à la porte. Il ne l’avait pas non plus ramené dans la chambre d’amie, mais dans la sienne. Il semblait s’inquiéter – un peu. C’est vrai qu’elle n’avait eu que peu de temps pour réfléchir. Mais en mettant bout à bout tout ce qui se passait depuis le début de cette mission… Un léger sourire s’étira sur ses lèvres. Et puis, depuis le temps qu’elle le côtoyait, elle aurait dû savoir qu’Helmett n’était pas du genre à s’étendre sur ses sentiments et ses émotions, bien au contraire. Il était plutôt du genre à les refouler. Du genre vraiment coincé. Limite pas sûr de lui… Et elle savait bien, aussi, qu’il n’était pas homme à se faire des femmes comme ça. Il avait même plutôt tendance à les garder éloigné, comme le prouvait son escadron plein d’hommes. Il avait été ouvert avec elle. Il lui avait dit qu’elle était adorable… Alors pourquoi s’en faire ?

Revigorée, et son bandage terminée, elle retrouva ses manières (ou le contraire), et alla emprunter un boxer et un Tshirt à son nouveau petit copain (oui, elle venait de le décider, et, après réflexion, il ne semblait pas vraiment réticent à cette idée). Une fois qu’elle fut « prête », elle ouvrit doucement la porte, et longea le couloir sur la pointe des pieds, et l’observa durant quelques secondes. Il semblait stressé. Il était trop mignon. En dépit de son épaule qui l’élançait, elle s’élança elle-même vers lui pour finir sur ses genoux, accrochée à son cou. Natalia l’embrassa tendrement, avant de lui lancer avec un grand sourire, les yeux pétillants ;

- Natalia : Je t’aime !



© Lou'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
 
05 - Blanche-Neige et le Tyran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [McIntosh, Fiona] La trilogie de Valisar - Tome 2: Le Tyran
» LA TRILOGIE VALISAR (Tome 2) LE TYRAN de Fiona McIntosh
» FN6 - La Crise de la flotte noire 3 : Le Défi du tyran
» Dans l’ombre se meut le tyran
» Chevalier tyran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test & Stockage :: Archives :: Natalia L. Alinovitch-
Sauter vers: