AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NONO LE CAFARD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dukett
Admin
avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: NONO LE CAFARD   Dim 17 Juil - 15:24

     

     

     

Spoiler:
 


Dernière édition par Dukett le Ven 22 Juil - 13:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Dukett
Admin
avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: NONO LE CAFARD   Dim 17 Juil - 15:37



 
feat Graham Rogers
Noh-Varr

 

 
Carte d'Identité
Le Protecteur, Captain Marvel…Lieu de naissance inconnuÂge réel inconnu, 20aine d’apparence Dark AvengersCélibatairePansexuelLes armes, les femmes, les hommes, la paix, se battre, les séries « nian nian », les comics, sauver des vies, le miel, la nature, le soleil, la neige, les jeux vidéos, les soirées, les manèges (à sensation fortes)… Gouvernement

 
Caractère

 
Noh-Varr, à première vue – et à deuxième, troisième, quatrième et Xième vue – est quelqu’un d’excessif. De grandiloquent, d’exubérant, qui aime laisser sa marque là où il passe, en particulier dans les esprit. Ses manifestations, en particulier lorsqu’il enfile son costume, se font souvent de manière expansive ; un peu comme s’il jouait dans une vaste pièce de théâtre que son job était d’épater le public. A la différence près que, là, des vies sont généralement en jeu. Ou le bien du pays. Bref, la différence entre un héros et un comédien, pour Noh-Varr, résidait non pas dans la performance mais dans la tangibilité de la réalité. Être un héros c’était assumer un rôle réel, dans lequel il ne fallait pas se rater… De ce fait, avec Noh-Varr, on s’ennuie rarement ; divertissant, le kree aime faire tout ce qui est en son pouvoir pour que ceux qu’ils côtoient s’amuse et apprécie passer du temps avec lui ; et malgré son côté fanfaron, il s’agit bien de quelqu’un d’amical. Sociable (après quelques temps troublés), il n’hésite pas à aller vers les gens (femme, hommes, trans et aliens compris), que ce ne soit que pour échanger quelques mots ou pour faire un peu de charme.

Car l’Avengers du président est un charmeur ; il est beau, et il le sait, ce qui peut le rendre parfois provocateur (cela pourrait presque en faire le digne héritier de Johnny Storm). Il en joue, bon vivant qui ne se prive pas de grand-chose, usant parfois de son charisme pour parvenir à ses fins, quoi que la droiture de l’homme l’empêche de trop user de ses pouvoirs pour son intérêt propre ou seulement pour la gloire mais, eh, il est attirant et n’y pas grand-chose, non ? Noh-Varr peut en effet se montrer arrogant, voire même susceptible, en particulier si l’on commence à insulter son équipe de repentis (il aimerait croire que les Avengers II sont bien tous repentis, mais… Il n’est pas naïf à ce point), car cela ne les empêche pas d’être bel et bien les « Avengers II ».  Le Kree a une attitude parfois noble, le port altier et le regard fier de celui qui ne craint pas d’assumer ses choix et ses convictions, mais il est également un homme galant, et pas seulement avec la gente féminine ; il l’aura appris, parfois, à ses dépens, que certaines femmes voit la galanterie comme étant d’un autre âge et une atteinte au féminisme : en deux mots, parfois, sa galanterie lui vaut d’être insulté de « macho » alors qu’il ne l’est pas du tout – ou seulement pour plaisanter, mais avec les personnes qu’il connait bien.

Sa galanterie et son attitude charmeuse vont de pair avec son côté romantique. Eh oui, tout à fait du style à recouvrir votre lit de pétales de roses (pour, certes, vous entraîner sous les draps ensuite) ; c’est un jeune homme affectueux, et en recherche d’affection. Comprenez que se retrouver dans une autre dimension parce qu’un milliardaire fou vous y a attirer pour espérer que, vous et votre vaisseau, alliez rejoindre sa collection privée… Ça laisse quelques traces. Noh-Varr est quelqu’un de relativement tactile (et de relativement peu pudique, pour ne pas pousser jusqu’à le dire exhibitionniste), ainsi que câlin. Que ce soit platonique, ou non, il se peut que vous finissiez plus ou moins entre ses bras si vous êtes proche de lui – étreinte protectrice qui pourrait donner raison à l’un de ses noms de codes qui est le « Protecteur ». C’est également un homme digne de confiance, et extrêmement loyal. En effet, il n’a qu’une parole, et il tient à son honneur ; à moins qu’il soit contraint, ou que la promesse qu’il ait pu faire soit finalement en total contradiction avec ses valeurs… Vous pouvez être certain qu’il ne vous trahira pas. Après tout, même en connaissant l’identité et le pedigree du présent, il lui est loyal.

Et si Noh-Varr veut croire que ses compagnons Avengers II sont bel et bien repentis, ce n’est pas par naïvement ; s’il peut parfois sembler l’être un peu, cela est sans doute dû au décalage de culture qu’il peut parfois remarquer entre les deux dimensions qui ont évolué différemment (et il en est la preuve vivante en tant que Kree). Non, si Noh-Varr y croit, c’est parce qu’il est foncièrement et fondamentalement optimiste ; pour lui, 90% des défaites le sont à cause du négativisme des gens qui se mettent en condition pour échouer, alors que partir positif et optimiste est un état d’esprit bien meilleur, la première pierre à l’édifice de la réussite. Cet optimisme est également dû à sa confiance en lui et, selon le Kree, les gens devraient avoir plus confiance en eux et, de ce fait, Noh-Varr peut se montrer très compétitif, par tant (et pas seulement) pour le goût de compétition, mais aussi pour pousser ses « adversaires » à avoir plus confiances en leurs capacités… Il est compréhensif, ne juge pas les gens sur ce qu’ils sont – plutôt sur ce qu’ils font – et ne comprends pas pourquoi l’on devrait se cacher d’être homosexuel, mutant, différent de la « norme » parce que, sincèrement, qui peut parler de norme ? Non, on ne devrait ni avoir honte de ce que l’on est, ni se cacher. Cela peut parfois le rendre un peu direct, il lui arrive de ne pas mâcher ses mots, et on lui a déjà dit qu’il lui faudrait tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler (ou dire des conneries). Noh-Varr est malgré tout quelqu’un qui sait captiver son entourage, ce que soit par ses mimiques et manières, son air enjoué, son grand sourire ou tout simplement sa capacité à être un excellent conteur ; lorsque qu’il se met à raconter ses aventures, on s’y croirait presque. Mais s’il est attractif, il est aussi bavard. Il aime parler (et parfois s’écouter parler), la discussion est la base de tout, selon lui (même s’il ne crache pas sur une bonne baston).

Malgré tout cela, Noh-Varr est tout de même quelqu’un de relativement indépendant. Oui, il aime et cherche la compagnie, mais cela ne veut pas dire qu’il n’aime pas parfois être un peu seul, à (par exemple) observer les étoiles… Mais cela ne veut pas dire non plus qu’il dépend de son entourage. Noh-Varr peut se révéler assez impulsif, voire même de vengeur, que ce soit pour venger quelqu’un ou ses propres intérêts, il peut en effet se montrer rancunier. Pas excessivement, mais bien assez... Malgré cela, il se plie assez facilement aux ordres de son supérieur et au travail d’équipe (qui ne lui a jamais posé problème), en faisait quelqu’un de brave, d’efficace et de dynamique. Vif, il est plein de vie, prompt, et rapide dans sa façon d’agir, de réagir ou même de comprendre ; et cela n’est pas uniquement dû à ses améliorations kree. Il est vif, donc, et ce mot indique aussi une grande acuité, en particulier dans ce que l’on ressent ; et l’Avengers II vit à fond, autant qu’il le peut… En fait, Noh-Varr parait même infatigable.


 

Pouvoirs & capacités

D’origine Kree, les pouvoirs de Noh-Varr sont un savant mélange de nanotechnologie, d’ADN de Kree et d’ADN d’insecte ; de cafard, dans son cas. Ainsi, sa force et sa résistance sont surdéveloppées : il est plus résistant qu’un humain, mais également qu’un Kree moyen. De même pour ses réflexes et son temps de réaction sont devenus assez élevés pour lui permettre d’éviter les balles avec aisance. Noh-Varr possède aussi une rapidité surhumaine, qui lui permet de marcher sur les murs et de défier les lois de la gravité. Lorsqu’il est en danger, Noh-Varr peut accomplir ce qu’il appelle une « Course Blanche », durant laquelle ses instincts reprennent totalement le dessus, et qui lui permet de courir sans être distrait par quoi que ce soit, lui permettant d’atteindre un pic de vitesse lui permettant de dépasser une voiture en pleine accélération. De plus, il peut survivre en se nourrissant exclusivement de déchets.

Grâce aux nanotechnologies il contrôle parfaitement son corps ; son taux d’adrénaline, sa croissance… Mais également ses terminaisons nerveuses, ce qui lui permet de neutraliser toute sensation de douleur dans son corps. Il est capable de d’allonger et/ou de durcir ses cheveux, et peut rendre ses ongles venimeux, ou explosifs. Sa bave saturée en nanotechnologie est hallucinogène sur tous les êtres vivants entrant en contact avec ; hallucinations contrôlées dans le sens où Noh-Varr choisit de rendre sa salive hallucinogène ou non, mais il ne contrôle pas les hallucinations données.

Venant d’une dimension parallèle, il possède des armes venues « de chez lui », ainsi qu’un gantelet pouvant se transformer en revolver. Il possède également une « Poche de Bataille », permettant de simuler entre neuf situations différentes, qui absorbe quiconque entrant dans cette poche dimensionnelle possédant ses propres caractéristiques physiques ; une sorte de « Salle des Dangers » version Kree, et de poche.

  Derrière le masque, y a qui ?
 
Prénom/pseudoDukettAge20 ansCode règlement :siren: Pv, scénario, marvel ou inventéPv Marvel !Comment as-tu atterri ici ?Il y a fort fort longtempsFréquence de connexionTous les jours ou presque
Remarques :tommy:

 


Dernière édition par Dukett le Dim 24 Juil - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Dukett
Admin
avatar

Messages : 386
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: NONO LE CAFARD   Ven 22 Juil - 13:38



  Approuvez-vous le gouvernement et les décisions qui ont été prises ? L'évacuation, le sacrifice de New York... De plus, Loki aurait été aperçu sur le champs de bataille, un retour serait-il à prévoir ?
Votre personnage ne sait pas forcément que le président est Loki
 
Le gouvernement… On peut dire que je fais partie de son équipe de choc, de l’élite – des Avengers II, en somme – alors difficile de dire que je ne l’approuve pas.  Tout comme il serait difficile de vous dire qu’un « retour serait à prévoir » puisqu’en fait, je connais l’identité de notre président. Il est pire qu’un cafard en matière de survie (et je sais de quoi je parle), mais je crois en lui. Peut-être est-ce un peu naïf, mais il ne faut pas oublier que c’est en grande partie grâce à lui que je ne suis plus en train de croupir dans une cellule du SHIELD en maudissant l’humanité toute entière. Il m’a donné une seconde chance, alors pourquoi ne pas lui en donner une, lui aussi ? Après tout, n’a-t-il pas sauvé la population New Yorkaise ? On peut toujours blâmer le fait que la ville soit plus ou moins rasée mais, franchement, qu’aurait-on pu faire de mieux ? Laissez mourir tout le monde ? Non, bien sûr que non. Le gouvernement à bien agi… « Encore une fois », j’aurais envie de dire.


  Comment vivez-vous le changement de ville, si vous venez de New York ? Avez-vous réussi à reprendre un train de vie plus ou moins normal, ou êtes-vous encore dans le camp des réfugiés à chercher un logement et/ou du travail ? Si vous viviez déjà à Los Angeles, comment voyez-vous l'arrivée de ces réfugiés ?
 
Comment je vis le changement de ville ? Euh… Comment vous dire que ce n’est rien, rien du tout, comparé à un changement de dimension ? Bon, après, je suis d’accord, ce n’est pas facile. Je compatis avec ces gens qui ont tout perdu et qui ont dû être exilé à l’autre bout du pays. Mais vous savez, je tiens un peu à me plaindre, tout de même. Parce que, certes, je vivais à New York, et perde « tout » deux fois en un si court laps de temps, c’est pas quelque chose qui devrait être permis. Mais je tiens à dire que le changement de ville n’est pas grand-chose, perdre son toit et ses affaires ne sont pas grand-chose, quand vous avez perdu votre famille, vos plus proches amis, mais qu’ils sont toujours là. Eh ! Je ne viens pas d’une autre planète (enfin, ne jouons pas sur les mots, s’il vous plaît). J’avais des amis, là d’où je viens – des proches. Que j’ai retrouvé, ici, traits pour traits, à quelques différences près… Et ça fait mal, quand les personnes que vous aimez ne vous ont jamais connu. Mais c’est comme ça, qu’est-ce que je peux y faire, hum ? Rhil, je sais que tu as les plans de ton vaisseaux tatoués, et que je ne suis pas censé le savoir. A bon entendeur…

Pour ce qui est de mon train de vie, disons que oui, je l’ai retrouvé rapidement. Notre cher président m’ayant récupéré, il m’a aussi logé – et me loge encore. Être un naufragé galactique et dimensionnelle à quelques avantage, et je serais fou de me plaindre du loft que je possède à la Tour Liesmith. Quant au boulot, vous savez… Un héros n’a jamais vraiment le temps de se reposer, ou non. Il prend ce qui vient, quand ça vient. Mais avec tous les héros qui nous entourent, si l’un d’entre eux prend des vacances, un autre aura tôt fait de rappliquer, n’ayez crainte !


Des rumeurs courent sur un possible recrutement de guerriers Midgardiens qui seraient assez valeureux pour tenter de reconquérir Asgard. En seriez-vous ? Et pourquoi accepteriez-vous ou au contraire refuseriez-vous ?

 
Reconquérir Asgard ? Je suis une arme sur pattes, crotte ! J’ai été modifié pour être une arme – les soldats krees, ça vous parle ? Ah oui pardon, ici vous êtes en guerre contre – et, en plus, j’ai des gênes de cafards. Difficile de se débarrasser de moi comme ça. Quand à être valeureux, brave, courageux, téméraire… C’est tout moi ça, ouais m’sieur ! Alors la reconquête d’Asgard, ça me parlerait bien, c’est quelque chose qui, je pense, serai à ma hauteur. Donc à moins que le patron m’interdise d’y participer, je ne vois pas ce qui me retiendrait.


  Votre histoire
 

Los Angeles s’étendait devant ses yeux. Du haut de la Tour, face à la baie-vitrée de son logement généreusement offert par le patron, les mains dans son dos, il observait la ville et, par-delà, l’océan Pacifique. Quel drôle de nom. Cela lui rappelait désagréablement ses convictions, tout ce qu’il avait accompli et qui n’avait pu lieu d’être depuis qu’il avait débarqué ici. Oh, mais pas ici, « ici », à Los Angeles. Ici, sur « Earth-616 ». Car l’homme, ayant l’apparence de la vingtaine bien entamée, est en réalité un guerrier Kree venant d’une dimension parallèle. Ses cheveux blancs et ses yeux verts se reflétaient sur la vitre, dans le soleil couchant, et l’on aurait su dire s’il contemplait le paysage, la ville, ou son propre reflet, un air légèrement nostalgique au fond du regard. Dans sa dimension d’origine, Noh-Varr était un diplomate. Un pacifique. Ses doigts effleurèrent le verre froid de la vitre tandis qu’il repensait à sa plus grande victoire, à sa fierté, à l’accord qui ramena la paix entre l’Empire Kree et les Skrulls. Il était l’un des principaux instigateurs de cette accord, il avait fait partie du corps de négociation qui avait permis cet accord de paix, il avait marqué l’Histoire, il faisait partie de l’Histoire, il était l’Histoire. Mais plus maintenant… Maintenant, il n’était plus rien qu’un guerrier Kree pacifiste et égaré dans une dimension qui n’est pas la sienne.

Tout ça à cause d’un fou. D’un millionnaire fou comme il y en avait des centaines – mais loin de lui d’accuser Tony Stark, Reed Richards ou d’autres personnes de leur acabit d’une telle folie. Malheureusement, tous les millionnaires n’étaient pas des héros, et nombre d’entre eux avait parfois des désirs un peu tordus. Celui-ci, un dénommé Midas, avait repéré le vaisseau dans lequel il faisait route avec ses parents et son escadron, et s’est mis en tête de l’attirer pour pouvoir récupérer sa technologie, ainsi que ses occupants. Noh-Varr ferma les yeux. Ces souvenirs n’étaient jamais agréables. Leur vaisseau entrée dans la dimension d’Earth-616, il fut attaqué et partiellement détruit par le Docteur Midas. Le crash ne laissa que deux survivants ; le Plex, le centre de données vivant du vaisseau, et Noh-Varr lui-même. Le lieu du crash n’était que désolation et mort ; ses parents, le reste de son équipe, avaient péri bien loin de chez eux. Mais pour autant, Noh-Varr n’était pas encore sorti d’affaire ; il dû fuir pour échapper à Midas, mais le combat avait causé des dégâts et attiré l’attention sur lui ; en territoire inconnu, fou de rage et de tristesse, perdu, ils ne mirent pas longtemps à capturer le Kree.

Il fut enfermé dans l’une des prisons de haute sécurité du SHIELD, durant la Purge. S’il n’était pas mutant, on ne pouvait pas dire qu’il soit « normal » ou même humain pour autant. Il avait atterrit ici à la mauvaise période… Et son comportement menaçant et agressif ne l’aidait en rien ; il a longtemps tenu l’ensemble de l’humanité et des Terriens pour responsables du drame qu’il a vécu, et cherchait à se venger, même enfermé dans sa cellule. Il a fallu plusieurs hommes et de la patience avant qu’il ne se calme ; on lui rendit visite dans sa cellule pour réussir à lui faire comprendre que seul Midas était responsable. Il lui a fallu reconnaître le Docteur Strange, avant de reprendre ses esprits, de tourner la page, de faire le point et de se rendre compte qu’il s’était éloigné de ce qu’il avait toujours été. Il n’était pas de ceux qui déclenchaient des guerres et massacraient des populations… Il était de ceux qui arrêtaient ce genre de drame.

C’est le président lui-même qui est venu à sa rencontre, le faisant sortir de cellule et lui proposant de rejoindre son équipe de « super héros », sobrement nommé les Avengers II. Voyant là un moyen de continuer à faire ce qu’il avait toujours fait, mais aussi de mettre à profit ses pouvoirs et de trouver sa place sur Terre, il a accepté, avec plaisir même, d’autant plus qu’il est logé par le président James « Loki » Liesmith. Dans l’équipe, Noh-Varr est devenu Captain Marvel (nom qu’il apprécie particulièrement, d’autant plus que son vaisseau était le Marvel) et, ayant appris à mieux connaître les humains ici, il a fini par s’y attacher, et a décidé de leur servir de Protecteur, lui conférant ainsi un deuxième « nom de guerre », ou de héros, comme vous voulez. Mais pas pseudo, merci, non pseudo c’est « NohVarr616 », si vous voulez le trouver sur les plateformes de jeux vidéo ou autre…

Alors que sa vie semblait reprendre un cours plus ou moins calme, tranquille et normal – autant que puisse l’être sa vie de super-héros sauvant le monde sous les ordres de Loki et aux côtés d’ex-super-vilains – New York fut attaqué par des Chitauris. D’après Loki, c’était monnaie courante par ici, les attaques en tous genres, sauf que tous les héros ne suffirent pas à repousser l’attaque, et il fallut déployer les grands moyens : évacuation, destruction. Evidemment, Noh-Varr a tenu à participer à la défense de la ville, et a même été d’une grande aide dans l’évacuation des défenseurs de New York – quand on peut courir au point de défier la gravité et marcher sur les murs, oui, on est d’une grande aide lorsqu’on joue contre la montre.

Noh-Varr rouvrit les yeux. Le soleil jetait ses rayons sur eux et venait les perdre dans l’Océan. Un léger sourire naquit sur ses lèvres, tandis qu’il finissait par reculer de la baie vitrée, pour attraper sa coupe de champagne, trinquer avec son patron et la vider. Il avait la chance d’avoir été personnellement choisit par Loki, et d’être au courant de certain de ses secrets… Concernant, notamment, Thanos et les gemmes. Reposant la coupe, il passa devant le président pour attraper un sac de sport renfermant deux serviettes de plages.

« C’est compris, monsieur, votre fille sera de retour pour le dîner. Et je veille sur elle, je ne la laisse pas trop s’éloigner du bord… Elle pourra nager tranquillement, n’ayez crainte. »

Être logé dans la tour du président avait des avantages, et des défauts. Mais faire la nounou pour Vanja une fois dans le mois pour l’amener à la plage… Vous avouerez qu’il y a pire.

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NONO LE CAFARD   

Revenir en haut Aller en bas
 
NONO LE CAFARD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» c'est le blues, l' coup d' cafard le check out assuré... ^
» Cafard d'Amazonie
» Un père nono offert...
» Divers n'animaux pris en photo ( Nono )
» Mémorial de l'Anse Cafard, Martinique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test & Stockage :: Dossiers du S.H.I.E.L.D. :: Vrac-
Sauter vers: