AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FICHE] ▬ Hécate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dukett
Admin
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: [FICHE] ▬ Hécate   Sam 20 Aoû - 17:54


Hécate Skotia
Follow the white rabbit.

FT. Katie McGrath
# TYPE : Inventé, quoi qu’il s’agisse d’une déesse issue de la culture antique
# NOM : Elle n’en possède pas, comme la plupart de ses semblables, quoi qu’elle se plaise à donner « Dodgson » en l’honneur de ce cher Charles lorsqu’il lui en faut un pour la société de nos jours…
# PRÉNOMS : Hécate, et cela lui suffit amplement.
# SURNOMS : Il y en a plusieurs. Déjà, pour elle, il y a « Hécate », puis il y a « Skotia », qui signifie « celle des lieux sombres » en grec ; il s’agit de sa deuxième personnalité, celle qui réclame la mort et le sang, son côté violent et déesse affiliée à la Mort et aux Enfers.
Mais elle possède quantité d’autres surnoms mythologiques (Khtonia « la déesse des Enfers », Atropoia « celle qui éloigne le mal », Chtonia « celle de la terre », Enodia « celle des chemins », Kleidukos « porteuse de clés », Kourotrophos « celle qui soigne », Melana « la Noire », Ourania « Céleste », Perseis « Lumière », Phosphoros « Porteuse de Lumière », Propolos « Guide », Propylaia « Gardienne des Portes », Fluoros « nom de la Mort et son Séjour », Soteira « Délivrance », Triformis « aux trois formes », Trivia « chemin triple »…), ainsi que d’autres surnoms acquis au fil de ses années de vie, comme « La Muse » de Blake, « La Sorcière », voire même « Madame Caroll »…
# AGE & DATE DE NAISSANCE : Quelques millénaires. La date est inconnue, et elle s’en moque.
# LIEU DE NAISSANCE : Thrace, si l’on en croit les récit mythologiques. Si vous lui demandez, elle pouffera un peu en restant mystérieuse.
# RACE : Déesse grecque
# GROUPE : Divinité
# SITUATION MARITALE : Célibataire, mais ouverte à toutes les propositions. On a essayé d’en faire une déesse vierge, elle prend sa revanche.
# PROFESSION : Survivre, faire persister son culte et nourrir ses pouvoirs prend beaucoup de temps. Officiellement, Hécate fait occasionnellement du mannequinat pour Victoria’s Secret, et a ouvert un petit café au personnel exclusivement féminin, tout ce qu’il y a de plus respectable en apparence, qui pourrait en réalité s’apparenter à une sorte de « bar à filles », ou love hôtel, dans lequel elle pourrait s’apparenter à une mère maquerelle qui n’hésite cependant pas à s’amuser un peu elle aussi.
# ORIENTATION SEXUELLE : Pansexuelle, bien qu’elle ait une préférence pour les hommes.
# AUTRES INFORMATIONS : Elle a une villa sur l’île de Délos, ainsi qu’un loft à San Francisco (où se trouve également son établissement), mais elle aime se déplacer un peu partout (la téléportation c’est pratique). Elle n’a plus réellement de famille et s’est détournée, pour le moment, de son panthéon, préférant être « team divinité » d’une manière générale, et « team Hécate » plus particulièrement, pas certaine de retrouver son panthéon en ces temps troublé. Quant à sa famille, si quelqu’un sait où est passé – si elle est encore de ce monde, ce dont elle doute – Scylla, sa chère fille…
# ANECDOTE 1 : Les pouvoirs d’Hécate implique, chez elle, un dédoublement de la personnalité. Voir un détriplement, si cela pouvait exister. Car, d’un côté, il y a Hécate la Déesse de la Lune, la douce, la tendre, et… Il y a celle qu’Hécate définie comme étant, Skotia son côté sombre, celle qui se rapproche certainement plus de tout ce qui est infernale, démoniaque ; Skotia est la part sombre, violente et cruelle d’elle-même, qui se dévoile le plus souvent lorsque ses pouvoirs sont les plus développé, la nuit et particulièrement les nuits de pleine lune. Heureusement, pour sa propre survie, Hécate parvient à maîtriser ce côté « déesse de l’Enfer », qui s’apparente aujourd’hui plus à son côté déesse des croisements. Sa troisième personnalité n’en est pas réellement une, et traduit juste le côté « déesse de la Sorcellerie ».

# ANECDOTE 2 : En sa qualité de déesse de la sorcellerie et des croisements, Hécate se trouve parfois en position relativement délicate ; les sorciers sont plus nombreux et plus débrouillards qu’à son époque (et moins chassé qu’à une autre), et les démons des croisements… Sont les démons des croisements. Il lui arrive néanmoins, parfois, d’apparaître à la place d’un démon, ne demandant qu’à ce qu’on dépose une Hécatée (non, pas ses fantômes mais une petite sculpture la représentant) dans les croisements, afin de pouvoir l’appeler, elle. S’il n’y a pas encore énormément d’adepte de cette pratique, et qu’elle sait qu’elle ne doit pas proliférer pour ne pas se mettre à dos tous les démons, elle a gagné comme ça quelques adeptes. En tant que déesse des croisements, elle prend tout de même parfois la responsabilité de sortir des démons des croisements de mauvais pas, afin de se faire toujours voir comme une potentielle alliée. De même, la déesse a promis sa protection à tous Sorcier possédant une Hécatée. Néanmoins, la manière la plus simple de l’engager à soi est de l’invoquer uniquement par incantations, et avec des philtres d’amour (ou de mort) et d’en arroser ses Hécatées pour un résultat encore plus pertinent.  

# ANECDOTE 3 : Depuis son plus jeune âge, et quand bien même cela ait été avant elle le signe de sa grand-tante Séléné, Hécate adore se promener au clair d’une pleine lune bien ronde et lumineuse. Généralement vêtue, dans ces cas-là, d’une fine robe blanche, pieds nus, elle aime profiter de ces nuits-là presque comme la jeune fille de l’île de Délos qu’elle a été, ne craignait ni les loups-garous, ni les autres créatures. Elle n’a, à vrai dire, pas grand-chose à craindre. Lors des nuits de nouvelle lune, si elle n’est pas trop occupée ailleurs, elle revêt à nouveau sa robe blanche, enfile des sandales dorées et éclaire la nuit avec une torche en main. Un panier au bras, contenant ce que les Hommes appellent « les germes de la fertilités et de la vie », il est dit que les plantes croissent à mesure que sa lumière grandit, et que la vie culmine lors de la pleine lune. Son côté poète et rêveur apprécie beaucoup ce petit conte, pas si loin que ça que de la vérité.

# ANECDOTE 4 : Les représentations de la déesse sont nombreuses ; parfois, durant l’Antiquité, elle prenait la forme d’une déesse tricéphale avec une tête de lion, de chèvre et de cheval, ce qui représentait à la fois la croissance, la décroissance et la disparition. Si la symbolique de cette représentation lui plaît énormément, Hécate tient à dire qu’elle est une belle femme et non pas une sorte d’hybride de femme et d’animaux. Elle fut également représentée par trois femmes, souvent adossée à une colonne, ce qui lui plaît d’avantage et qui, selon elle, la représente parfaitement bien. Elle tient souvent à la main des torches, ainsi que des coupes destinées aux libations, et des pommes ; mais on peut également la voir avec des gâteaux en forme de croissants, des clés, des poignards, des épées voire des serpents, qui sont les attributs indiquant son caractère infernale. Ce serait mentir de dire qu’elle n’aime pas cela ; si vous avez la chance de pouvoir rentrer dans son loft, vous trouverez plusieurs de ces représentations d’elle-même peint sur toile. Clin d’œil taquin à sa véritable nature, un peu narcissique peut-être, cela l’amuse, et elle se présente comme une amatrice d’art ; ne serait-ce pas là des exclusivités de Van Gogh, de Rembrandt et de Raphaël ? Et ici une de Poussin ? Si, bien sûr que si. Et elle aime laisser entrer, parfois, des amateurs d’arts qui, comme Hécate, sauront apprécier les tableaux et… La déesse qu’il représente.

# ANECDOTE 5 : Elle n’apprécie cependant pas que la bonne peinture, mais également la musique (le piano, en particulier, et le chant, qu’elle pratique depuis plusieurs centaines – pour ne pas dire milliers – d’années à présent). Cela la détend, l’apaise ; elle adore tout particulièrement écouter un peu de musique classique, et a eu l’occasion d’assister à plusieurs grandes représentations historiques (Mozart, Beethoven…). De plus, l’opéra étant – il y a quelques siècles – un lieu de rencontres et « d’exhibitionnisme » du cercle aristocratique et j’en passe, elle liait l’utile à l’agréable en s’y rendant régulièrement. Elle en profitait pour parader, revêtir ses plus belles robes et ses plus beaux atours, et faire tourner les têtes ; certain on même soufflé qu’elle aurait inspiré la Princesse de Clèves. Si, à l’époque, elle rougissait en pouffant timidement, la bouche cachée derrière son gant, par politesse et pour l’Etiquette, aujourd’hui elle vous dira que c’est impossible car la Princesse de Clèves était beaucoup trop pure et responsable pour être inspirée d’Hecate.

# ANECDOTE 6 : Hécate a une autre passion pour, encore, une autre forme d’art. Les écrivains, et les poètes ; son esprit rêveur adore les écouter conter leurs histoires, ou les observer travailler. Passer du temps avec eux a longtemps été un bon, très bon moyen de tuer le temps. En effet, outre leurs œuvres magnifiques, elle aime ces hommes (et femmes) de lettres de manière presque passionnelle, obsessionnelle. Peut-être cette passion presque amoureuse pour ces personnes vient-il d’un regret enfouie de n’avoir jamais pu posséder Apollon qu’une unique fois ; son cousin poète est en effet le père de sa fille, mais également sa première expérience… Autant dire que la barre était placée haut pour la suite.

# ANECDOTE 7 : Sa peau laiteuse est d’une pâleur presque fantomatique, surtout la nuit sous le clair de lune, mais elle est loin d’être d’une quelconque allergie au soleil, ou d’être albinos ; il s’agit simplement d’une particularité de sa peau due à sa condition de déesse de la lune.

# ANECDOTE 8 : Hécate aime les armes, en particulier tout ce qui est fleuret et épée et, actuellement, les petits pistolets et revolvers, bien féminin. Ainsi que, sa fierté, les Hécate II pour les gros calibres, mais elle préfère observer son utilisation que l’utiliser elle-même ; néanmoins, en règle générale, elle évite de transporter une arme avec elle. Elle a une cicatrice sous les côtes, du côté droit, écopé suite à un duel avec Verlaine pour avoir tiré sur Rimbaud. C’est pas de sa faute, comprenez bien, elle idolâtrait leur couple et leur séparation fut pour elle l’équivalent d’un crime contre l’humanité. Aujourd’hui encore, particulièrement lorsque « Skotia » prend le dessus, elle peut s’emporter et s’échauffer à la simple évocation de cet évènement. Elle ne dissocie jamais les recueils de Rimbaud de ceux de Verlaine dans sa bibliothèque… Ce serait un sacrilège.

# ANECDOTE 9 : Quand elle ne se sent pas très bien, un peu mélancolique, attristée, juste « pas très bien », elle adore se caler dans des plaids et couvertures, comme pour se retrouver dans un cocon. Une fois bien installée là-dedans, elle aime avoir la présence de ses chats et chiens autour d’elle, et elle leur fait la lecture de ses romans et poèmes préférés tout en engloutissant crêpes et/ou pancakes au caramel, avec un bon chocolat chaud. Et, parfois – assez souvent – un Irish Coffee. Pas très bon pour la ligne, mais tellement agréable… Et je vous assure qu’elle à la « chance » de ne pas prendre de kilo même en mangeant comme quatre. Normal, pour une déesse, supposons.

# ANECDOTE 10 : Des chats, des chiens, on pourrait dire qu’elle en possède énormément. Néanmoins, elle n’a qu’un chat réel et vivant, une chatte noire appelée Séléné en l’honneur de sa grand-tante. Les autres… Il s’agit en réalité des esprits de tous les chats noirs qu’on lui a sacrifié, mais elle accueil leur esprit avec joie lors de ses séances de lectures. Ils font parties de ces fantômes qui accompagneraient la déesse, les Hécatées. Quant au chien, si elle vient d’acquérir un petit berger allemand nommé Endymion – le grand amour de Séléné – mais souvent surnommé Endy, elle est également accompagnée d’un cortège de « chiens dévorants », comme dirait les Anciens. Il s’agit de Chiens des Enfers, qu’elle n’appelle en réalité pour l’accompagner que si elle en sent réellement le besoin ; auparavant, ils étaient une dizaine, mais beaucoup sont morts au fil du temps et il ne lui en reste aujourd’hui que trois, qu’elle a (enfin) nommés ; Dalek, Vador et Smith. Et oui, elle est (un peu) amatrice de série et de films.



LES DESCRIPTIFS
# QUALITÉS & DÉFAUTS : Nous vous demandons de rédiger cette partie - les listings, c'est pas vraiment notre truc voyez-vous. Vous n'êtes pas obligé de nous faire un pavé, mais nous aimerions trouver au moins quatre défauts et quatre qualités ou, au minimum une vingtaine de lignes. C'est assez facile à faire, il vous suffit de développer vos traits de caractères !


# POUVOIRS : Merci de nous indiquer clairement quels sont vos pouvoirs pour les anges, démons, divinités et sorciers; si vous les contrôlez correctement ou non et comment vous les utilisez. Attention, cela peut-être soumis à un droit de véto par les Administratrices. Merci de mettre le titre de votre pouvoirs sous les balises suivantes :
nom du pouvoir ▬ description du pouvoir

etc.


# ARMES : Hécate possède une vieille dague de l’époque de son Apogée, ainsi qu’une épée médiévale, et un fleuret. Ce sont ses petits chouchous, bien qu’elle possède également deux revolvers, assez petits et féminins.

SHADOW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Dukett
Admin
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: [FICHE] ▬ Hécate   Mer 3 Mai - 17:22

On remonte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
 
[FICHE] ▬ Hécate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de l'album avec le kit d'octobre de la Fée
» Comment faire une fiche de lecture
» Fiche de données de sécurité - Ethanol pur
» fiche technique du kit de novembre de la Fée par Cathyscrap85
» Fiche de présentation magazine à respecter !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test & Stockage :: Dossiers du S.H.I.E.L.D. :: Vrac-
Sauter vers: