AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 06 - Un secret n’existe que s’il est connu de quelqu’un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Billy F. de Kerangal

avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: 06 - Un secret n’existe que s’il est connu de quelqu’un   Jeu 21 Mar - 21:38

Natasha A. Romanoff a écrit:




    Le bonheur est toujours de courtes durées ... A croire que ce proverbe était vrai, justifié et prémonitoire. Le bonheur était parti aussi vite qu'il n'était arrivé. Je dramatisais légèrement les choses, je devais être heureuse de ma situation, mais il m'était impossible de ne voir que le bon côté des choses, je pensais sans arrêt aux conséquences et à l'avenir. Comment m'était-il possible d'annoncer la nouvelle qui venait récemment de tomber ? Cette nouvelle avait eu l'effet d'une bombe sur moi, j'avais mis beaucoup de temps à l'admettre, pensant que cela m'était impossible après les traitements que j'avais reçus par le gouvernement au début de ma carrière, mais finalement cela s'était avéré faux. Je portais l'enfant de Clinton et personne n'était au courant, je ne savais pas quoi faire, avorter ou le garder ? J'étais incapable de prendre une telle décision, même si de nombreux facteurs pourraient m'y obliger, notamment mon avenir au sein du SHIELD et des Avengers, la décision de Clinton concernant cet enfant, étais-je prête à devenir mère ? Il m'était impossible de ne pas songer à ces questions, mais tellement de choses se chamboulaient dans ma tête, que j'étais dans l'incapacité de raisonner clairement et surtout de me projeter dans l'avenir.
    Qui n'a jamais rêvé de pouvoir fonder une famille ? Jamais je ne m'étais imaginé dans le rôle de mère, mais maintenant que je savais ce petit être en moi, je ne pouvais m'empêcher de rêver à une vraie vie de famille, entouré de mes enfants, de l'homme dont je suis amoureuse, tous ensemble nous étions heureux ... Une vraie famille, voilà ce dont j'avais toujours rêvé et j'étais sur le point de le réaliser, mais à quel prix ? Pour la deuxième fois de ma vie, j'étais perdue, incapable de choisir et désorienté.

    Plus je laissais durer les choses, pire sera la suite, j'en étais consciente, mais par où commencer ? Je devais en parler à Clinton, mais sa réaction m'inquiétait plus que tout. Je connaissais Clint mieux que personne, mais dans ce genre de situation, j'étais incapable de me mettre à sa place et prédire sa réaction, de la colère ? de la joie ? de la peur ? Je ne savais pas du tout et c'était cette peur de l'inconnu qui m'empêchait de raisonner clairement. Et oui, j'avais peur, peur de ce qui pourrait m'arriver, arriver à Clinton. Et si notre avenir au sein du SHIELD était compromise ? Je ne pouvais me permettre de gâcher son avenir, il était un excellent agent et pour rien au monde je lui demanderais d'arrêter, mais peut-être serais-je le facteur qui mettra un terme à sa carrière ? Tellement de questions qui restèrent sans réponse si je ne me décidais pas à agir. La découverte de ma grossesse n'était pas la seule nouveauté, étourdissement, vomissement, en résumé toutes les options qui s'accompagnaient ne manquaient pas à l'appel et je savais que c'est justement ces facteurs, qui me seront le plus difficile à cacher, je devais prendre soin de moi et ne pas agir n'importe comment si je ne tenais pas à faire n'importe quoi, mais cela me tapait sur le système, je n'avais pas l'habitude de tomber malade notamment grâce à ma condition physique et au fond de moi, je me sentais faiblir ce qu'il ne fallait pas sinon j'allais être vite démasqué.

    Pour l'heure je devais me concentrer sur ce que j'avais à faire et ne pas penser à ma grossesse, justement j'avais prévus avec Thor un entrainement dont nous avions régulièrement l'habitude d'avoir tous les deux. Cela me permettait également de me rapprocher de mon allié, devenu ami. Avec les récents évènements, la tension était à son comble au sein des Avengers et pouvoir décompresser un peu était primordial pour nous tous, sachant pertinemment que le pire restait à prévoir.
    Une fois arrivée dans la salle d'entrainement, je remarquais la présence de Thor, pile à l'heure et prêt à en découdre. Le combat au corps à corps n'était pas son fort, notamment lorsque son marteau légendaire était absent. Sa force était si puissante, qu'elle était une arme à part entière et qu'il fallait la mettre en avant. C'était l'objectif du jour, utiliser sa force physique sans arme mis à part avec ses poings.

    ▬ Je ne te savais pas si impatient pour les entraînements Thor. Je te préviens, je ne suis pas du genre à ménager mes adversaires, mais ça, tu dois le savoir depuis le temps que nous travaillons ensemble.

    J'attendais avec impatience la réponse de Thor, qui je savais, allais ouvrir les hostilités et pimenté un peu notre entrainement. Attaqué l'adversaire avec gentillesse, voilà ce que j'appréciais le plus. Désormais en place, j'attendais son arrivée, prête à esquiver ses attaques. Je ne devais pas oublier non plus que mon état actuel et que je devais faire très attention. Je craignais que Thor n'atteigne mon ventre, mais il n'était pas brutal et je savais qu'il ferait attention, j'avais confiance en lui pour ça. Je ne devais pas non plus me faire démasquer et rester très discrète sans laisser paraître quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
06 - Un secret n’existe que s’il est connu de quelqu’un
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Quelle est pour toi la plus belle voiture qui existe,ou qui existait au monde?
» Un moment d'histoire (Le Secret de la Licorne)
» [SWEET SECRET]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test & Stockage :: Archives-
Sauter vers: