AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03 - Quand l'imprévu s'invite à dîner | Reed & Johnny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dukett
Admin
avatar

Messages : 382
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: 03 - Quand l'imprévu s'invite à dîner | Reed & Johnny   Lun 15 Avr - 20:08





« Un Fantastique dîner pour

mon beau-frère élastique et moi »


«Reed & Johnny»


Les nuages rougeoyaient sous les rayons d'un soleil qui se couchaient lentement. Les jours rallongeaient, mais pas encore assez vite. Il y avait des personnes qui pensaient qu'avec l'hiver, la criminalité reculait. Qu'il y avait des périodes où il y avait plus de vols que d'autre, que les malfaiteurs attendaient les jours chauds pour sortir de leur tanière, histoire de ne pas attraper un rhume en commettant leurs méfaits. C'était peut-être vrai dans d'autre parties du monde, mais pas ici. New York ne se reposait jamais. Johnny se demanda soudainement pourquoi il regardait une émission sur la criminalité. Pas que cela le désintéresse totalement ou ne le concerne pas, mais au jour d'aujourd'hui, le jeune homme avait d'autre pensées en tête. Car si – d'après le reportage – avec l'été et les touristes le nombre de pickpockets augmentaient invariablement, cela signifiait également qu'avec la venue des touristes, la vie nocturne de la ville allait devenir un peu plus intéressante, et les boîtes de nuits plus fournies. Mais le printemps venant tout juste de montrer le bout de son nez, l'été n'allait pas arriver si vite.

Johnny éteignit la télé en soupirant. Il devait bouger, sortir, n'importe quoi. Le jeune homme était resté enfermé au Baxter Building toute la journée. Réveillé assez tard, il était passé par la salle d'entraînement avant de prendre une douche, se faire un repas rapide et poser ses fesses sur le canapé. Il avait joué à des jeux sur le réseau mondial, mais après avoir perdu plus de dix fois d'affilé à Call Of Duty, il avait fini par jeter l'éponge pour finalement échouer sur une chaîne quelconque, à regarder ce reportage qui l'intéressait hautement. Le jeune blond s'étira avant de pousser sur ses jambes jusqu'à la baie-vitrée. Il l'ouvrit, réfléchissant à ce qu'il pourrait faire pour passer sa soirée. Aller en boîte ? Non, sa dernière sortie, il y a environ trois jours, s'était plutôt mal terminée, et la méchante balafre dont il restait encore quelques traces sur son front ne lui donnait pas vraiment envie d'y remettre les pieds immédiatement. D'ailleurs, Johnny remerciait encore cette... Comment ?... Ah ! Cette ''Marie-Ange'' de l'avoir soigné et non pas laissé sur le trottoir, cela aurait été bien pire.

La Torche s'avança sur la terrasse pour s'accouder à la rambarde. Il s'amusa pendant quelques instants à créer des formes de flammes ; Susan, Ben... Reed. Il s'amusa pendant quelques minutes à lui allonger diverse partie du ''corps'' en se concentrant, avant de rire comme un gamin. Il fallait qu'il montre ça à son cher beau-frère, vraiment, on ne pouvait pas mourir sans avoir vu ça ! Johnny s'arrêta à mi-chemin entre le bord de la terrasse et la baie-vitrée. Il l'avait, sa soirée ! Il savait exactement comment il allait la passer ! Susan n'était pas ici, Ben non plus. Reed devait certainement être enfermé dans son laboratoire... Le sourire du Fantastique s'étira un peu plus, alors qu'il sortait son téléphone portable et composait un numéro.


Johnny entra dans la laboratoire de Reed sans penser à s'annoncer ; heureusement, le scientifique ne faisait rien de bien dangereux. Paré d'un beau costume, fraîchement lavé, parfumé et coiffé... Tout en beauté ; et s'il n'y avait pas anguille sous roche, c'est que quelque chose clochait. Le jeune Storm se laissa tomber dans un siège à roulette près de Mr Fantastique.

- Johnny : Hey ! Regarde-moi ça !

Johnny réitéra son ''exploit'', faisant apparaître une vague silhouette enflammée de l'homme élastique en le faisant s'allonger en plusieurs endroits, le front plissé sous la concentration pour que cela soit parfait. D'un mouvement de la main, il fit soudainement tout disparaître avant de s'esclaffer ;

- Johnny : Ahah, t'as vu ? Je sais, je suis trop fort. Enfin bref, on sort ce soir, je t'invite dîner ! ET tu ne peux pas refuser, j'ai déjà réservé au nom de Mr Richards... Un grand sourire taquin apparut sur les lèvres du blond. Aller aller, tu files te préparer, et on y va ! termina-t-il en sautant du fauteuil pour ressortir du labo.


(c) Ségo Soyana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Billy F. de Kerangal

avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: 03 - Quand l'imprévu s'invite à dîner | Reed & Johnny   Jeu 18 Avr - 0:19

Reed Richards a écrit:


Quand l'imprévu s'invite à dîner


Le printemps et les beaux jours reviennent au galop. Cela se remarque aux journées qui s'allonge, aux oiseaux qui se remettent à chanter jusque tard le soir ou à l'aube, l'odeur des fleurs qui ont terminé leur hibernation... Bref des tas de choses prouvant la conclusion d'un hiver, que les américains crurent sans fin. Tout le monde commence donc à remarquer ce début de saison. Tout le monde, sauf peut-être Reed, encore bien trop occupé à trainer dans son laboratoire à faire ses recherches ou à créer de nouveaux gadgets en tout genre. Depuis qu'il a son propre laboratoire et qu'il possède tous les fonds nécessaire pour travailler librement, il ne compte même plus les heures qu'il y passe. Ce qui en exaspère plus d'un... Dont principalement Johnny, qui a essayé de nombreuses fois de le sortir de là. Commençant à particulièrement bien connaître son beau frère, il est de plus en plus difficile pour ce dernier de trouver les bons arguments pour le sortir ou ne serait-ce que pour l’éjecter de sa bulle. Et puis il faut dire que lors des quelques fois où Reed s'autorisait à sortir avec Johnny, cela finissait toujours d'une manière assez... disons épique. Malgré tout, l'homme élastique était toujours très touché par l’enthousiasme et la patience de son beau frère à essayer de le sortir de son trou à rat de laboratoire.

Cela allait une nouvelle fois arriver et pour une fois Reed ne s'en doutait pas du tout. Déjà très concentré dans ses travaux et supposant qu'à cette heure, le jeune homme devait déjà être en train de se trémousser dans tous les bars branchés de la ville. Le nez à quelques millimètres à peine de l'écran de son ordinateur, Reed tapait à toute vitesse sur son clavier sans nécessité de le regarder et laissant ses doigts élastiques bondir de touches en touches. Quand une voix et une forte odeur d'eau parfum plus que familière vint le faire légèrement sursauter. Comme à son habitude, Johnny usa d'un des sièges à roulette pour venir bloquer le génie entre lui et le recoin de son bureau. Reed soupira avant de lever les yeux au ciel, on pouvait dire que cela avait vraiment le don de l'agacer contrairement à l’allumette qui ne cessera jamais de s'en amuser.

« Johnny... C'est vraiment pas le moment... »

Il savait pertinemment qu'il n'allait pas laisser tomber aussi facilement, mais qui ne tente rien n'a rien. Alors qu'il s'apprêtait à se reconcentrer sur son écran, Johnny montra à Reed la production de lui-même en miniature enflammée. Le scientifique se pinça les lèvres, s'empêchant de rire car en effet il trouvait ça grandiose et amusant... Mais il savait que s'il commençait à rentrer dans son jeu il n'en ressortirait pas.

« C'est super Johnny, tu t'améliores de jour en jour ! »

C'est qu'il se donna la peine tout de même de mettre de la bonne volonté dans ses paroles, accompagnant le tout d'un charmant sourire qui voulait dire "c'est cool, mais laisses moi tranquille maintenant". Mais pour une fois que la Torche n'avait pas inventé une caricature sur lui ou Ben... C'est ensuite qu'il lui imposa soudainement une sortie pour ce soir, ayant déjà tout préparé sans même avoir demandé son avis. Reed se laissa tomber contre le dossier de sa chaise, fixant son beau frère qui avait osé lui faire ça. C'est qu'il ne manquait jamais d'inspiration celui-là... Mr Fantastique secoua la tête, entrouvrant légèrement la bouche. Mais il n'eut même le temps de placer un seul mot que Johnny sorti de la pièce en une fraction de seconde.

« Johnny !... JOHNNY !! »

Très perspicace le petit blondinet, il avait trouvé la bonne méthode pour forcer la main à Reed. Il boudina un instant devant son matériel informatique avant de finalement partir se préparer en vitesse dans son vestiaire personnel. Finalement ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée. Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'il n'était pas sorti et il avait vraiment besoin de prendre l'air et pourquoi pas entre beau frère. Tout en espérant que la soirée avec lui ne devienne pas un fiasco total. Une fois tout beau tout propre et habillé sobrement, mais d'une manière suffisamment chic pour ne pas exaspérer Johnny. Il entra dans l’ascenseur pour ensuite retrouver son ami au rez-de-chaussé tentant malgré tout d'afficher un sourire chaleureux, mais quelque peu coincé sur ses lèvres.

« Bien... Je te suis alors ! Mais tu me le payeras ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
03 - Quand l'imprévu s'invite à dîner | Reed & Johnny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mitt Romney:“ qu’attend Barack Obama pour défendre la démocratie bafouée en RDC? Quand la crise congolaise s’invite aux élections américaines…
» Toxic de Charles Burns
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [REQUETE] Google Maps "Ma position" imprécis
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test & Stockage :: Forum RPG :: Personnages Originaux :: Johnny L. Storm-
Sauter vers: