AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Dukett
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:02



Boom boom boom boom
« Welcome to California, honey. »

Helmett & Talia

L'une des rares chose que, ce matin-là, Natalia détestait chez le SHIELD, c'était ses couloirs équipé des meilleurs caméras, introuvable sur le marché. Caméras qui l'avaient – évidemment – filmées courant jusqu'à la chambre de son coéquipier et n'en ressortir que le lendemain matin. Le malheur voulu que, justement, ce soit une poignée d'agent de leur équipe qui, à se moment là, s'occuper de la surveillance des caméras. Au petit matin, les rumeurs allaient déjà de bon train chez les Joes (Quoi ? Natalia avait longuement hésité entre renommer leur équipe « GI Joe » ou « 21 Jump Street »). Elle ne l'avait tout d'abord pas remarqué, parce que tout le monde faisait comme toujours. C'est quand elle s'était penche dans le dos d'Helmett – geste anodin qu'elle faisait souvent – que ses oreilles perçurent quelques raclements de gorge et quinte de toux exagérés à l'extrême.

Elle attendit qu'Helmett sorte de la pièce, feignant de prendre en note les coordonnés de leur cible (et oui, toute l'intelligence du SHIELD précédemment vantée réduit à néant... Ou presque !) pour gagner du temps, et, finalement se redressa, les poings sur les hanches, en embrassa du regard la pièce. Tous ses agents l'observaient, muet. Ils avaient deviné qu'elle avait deviné.

- Natalia : Alors ? gronda-t-elle.

Les agents pantois bafouillèrent quelque chose à propos de vidéos, et Natalia les toisa durement. D'un autre côté, elle était soulagé que ce soit eux, et non une autre équipe, qui l'ai vu entrer et sortir de « chez » Helmett.

- Natalia : On part 3 jours et c'est la mort ! On vous manque tellement que vous vous mettez à imaginer des... Trucs ! siffla-t-elle en prenant un air faussement contrarié. Puis, finalement, elle s'approcha de ses agents et souffla doucement : Ecoutez... Il y a beaucoup de chose que j'ai réussi à faire, mais ça... Pas encore. la russe leur adressa un clin d’œil et sortit de la salle.

Le plus drôle dans tout ça ? C'est qu'ils la croyait ironique.

~ ~ ~

- Helmett : Idiote ! Tu prends trop de risque !

Natalia s'en contrefichait. De un, elle était plus que qualifiée. De deux, il la re-traîté d'idiote et la tutoyé. Le monde s'effondrerait derrière ses roues qu'elle s'en moquerait royalement ! Mais bon, le monde qui s'effondre devant ses roues, ça, c'est plus délicat. Suite aux deux explosions, elle avait récupéré un fusil de précision et était repassé devant, prenant des nouvelles de son chef bien aimé.

- Helmett : Leur missile va nous péter à la gueule ! Dépêche toi de sortir ! Merde !

Ah oui. Elle s'était rattachée en repassant au volant, cette idiote. Elle descendit rapidement de la voiture, comprenant les appréhensions d'Helmett. Mais elle ne pensait pas qu'ils leur tirerait dessus. Elle pensait plutôt qu'ils les voulaient vivants, et ils étaient dans la merde. Sur son signe, elle suivit Helmett jusqu'au bord du pont, et avisa l'eau, plusieurs mètres plus bas. VRAIMENT plus bas, même.

- Natalia : Je ne voudrais pas te contrarier, mais, je sauterai pas. C'est trop haut, plutôt m-

Sa voix mourut dans sa gorge alors qu'il l'attrapait par les hanches avant de sauter avec elle. La prochaine fois, elle se tairait, tien ! Mais il ne fallut pas plus d'une poignée de seconde pour que l'attirail qu'il portait sur son dos s'ouvre, dévoilant un jet pack, petit bijou du SHIELD. Son fusil bien calé entre leur torse, elle releva les yeux vers Helmett, muet, et enroula ses jambes autour de sa taille pour avoir une meilleure prise et moins risquer la chute, puis elle releva la tête, extirpa l'arme d'entre leur corps et le positionna sur l'épaule de son chef.

- Natalia : Ok. Je pense pas qu'ils veulent nous tuer, en fait. Ils préféreront la torture... Elle hésita et puis, finalement, tourna la tête pour chercher le regard d'Helmett. Écoute, c'est pas le moment mais... S'il te plaît, quoi qu'il puisse se passer, fais-moi confiance. Je les laisserai jamais te torturer, tu fais bien rentrer ça dans ton crâne d’entêté, ok ? Si elle disait ça sur le ton de l'humeur, on pouvait sentir l'amertume et la tristesse d'une femme encore blessée par le manque de confiance flagrant de l'homme qui la portait actuellement. Soit dit en passant, s'il choppe l'un de nous, ils s'en serviront comme appât pour ramener l'autre. Natalia déposa un baiser rapide sur ses lèvres. Mais ça n'arrivera pas, hein ? Je veillerai sur toi. Enfin, évite de te retrouver à terre une fois de plus, s'il te plaît. J'ai besoin de mon chef, à défaut de mon partenaire.

Sur ce, elle détourna la tête pour se concentrer sur son arme. La fumée, qui se déplaçait lentement, les enveloppa, et elle sortir des lunettes d'une de ses poches, les posant sur le nez d'Helmett en lui disant qu'elles lui seraient plus utile à lui pour le moment. Mais la fumée semblait toujours plus épaisse, si bien qu'elle fut prise d'une quinte de toux, réclamant un peu d'oxygène. Finalement, des bruits de ventilation attirèrent son attention. La fumée se dissipa rapidement.

- ??? : Bienvenue à bord du tout nouvel appareil volant de Cobra, les idiots.

Natalia se figea dans les bras d'Helmett. Elle se trouvait de dos à la voix qui venait de les apostropher, mais elle la connaissait bien. Elle la connaissait trop bien. Son cœur battait vitre – beaucoup trop vite – et comme elle était toujours collé à son partenaire, celui-ci devait bien le sentir. Elle releva la tête vers lui, mais, elle en était certaine, ce n'était pas lui qui venait de parler. Se décidant finalement à se retourner, elle déplia ses jambes et, sans quitter les bras de l'agent, pivota sur elle-même. Et ce qu'elle vit la fit frémir, et la glaça même.

Là, face à eux, se tenait un deuxième Helmett.




© Lou'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Billy F. de Kerangal

avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:02

Helmett Jason Reecey a écrit:


Boom boom boom boom
« Go to Hell, honey »

Helmett & Natalia

Une microseconde avait suffit pour déployer les ailes du jets-pack, et voilà le couple planant dans les airs. Helmett manœuvrait de tout son possible pour éviter les blocs de béton et les nuages de poussières. Encore une fois, la brune était un poids en plus. Certes, Helmett la soulevait sans difficulté. Mais slalomer avec un engin volant et un koala au torse était assez...handicapant.  

- Natalia : Ok. Je pense pas qu'ils veulent nous tuer, en fait. Ils préféreront la torture...
- Helmett : Si tu savais combien je m'en fous de leur torture de Bisounours...

Le mutant était incroyablement résistant. Il ne craignait plus la douleur. Sa régénération rapidement l’empêchait de mourir de ses blessures. Cobra pouvait bien imaginer n'importe qu'elle machine infernal, Helmett s'en foutait royalement. Presque aucun métaux ne résistaient à sa force et aucun tranchant ne l’entaillait. Sa mutation-Son don, avait depuis longtemps durcit ses muscles aux coups endurés. La plus à plaindre dans cette histoire était Natalia. Elle, elle ne vivrait pas une seconde dans les mains de Cobra.

- Natalia : Écoute, c'est pas le moment mais... S'il te plaît, quoi qu'il puisse se passer, fais-moi confiance. Je les laisserai jamais te torturer, tu fais bien rentrer ça dans ton crâne d’entêté, ok ?

Lui faire confiance ? Alors que tout ce bordel de merde est de sa faute ? Ok ce n'est pas très poli mais autant mettre les choses au clair. Helmett aurait voulu faire cette mission seule et ne pas avoir des opposants russes. Cobra et Natalia commençait sérieusement à lui courir sur le haricot. Car les petits dialogues pleins de nostalgie, c'est gentil mais c'est chiant aussi. Au pire, ils règlent ça entre eux. Ils n'appliquent pas le SHIELD et le Tyran. Cobra doit être puni de leur action contre l'humanité certes, pas retrouver leur ancienne collègue et enquiquiner le monde avec leur « Russian Power ». Y'en a qui mérite des baffes tout de même ! Puis L'anglais n'était pas entêté, juste opérationnel. Cobra et Natalia c'est du sérieux !  

- Helmett : Je ne suis pas une petite femme au cœur fragile, la torture c'est du vent. Au lieu de penser à moi, pense plutôt à toi ou aux pauvres gens qui sont victimes de leurs expériences.

L'agent ranimait sa colère. Des mutants. Comment passer sa vie à créer des êtres horribles ? Des humains transformés en bête de foire, quel honte ! Les médecins et autres scientifiques sont toujours complices de la folie. Et il y a beaucoup de fou dans ce monde. La médecine est une putain. Son  maquereau c'est pharmacien.

- Natalia : Soit dit en passant, s'il choppe l'un de nous, ils s'en serviront comme appât pour ramener l'autre.
- Helmett : C'est une possibilité.

Elle n'avait pas tort. Voila l'inconvénient d'être en duo. Et comme les amis russe de la brune semblent beaucoup tenir à elle, il est très probable que cette prédiction soit vraie. Helmett lâcha un grognement. Il se comporte beaucoup comme un animal non ? Et se mordit la lèvre pour ne pas bisquer devant Natalia. Celle-ci envoya les reproches à la corbeille quand elle déposa un baiser chaste sur ses lèvres.

- Natalia : Mais ça n'arrivera pas, hein ? Je veillerai sur toi. Enfin, évite de te retrouver à terre une fois de plus, s'il te plaît. J'ai besoin de mon chef, à défaut de mon partenaire.
- Helmett : Et moi, j'aimerai être seul !

Il cria presque avec la gorge serré. La peur l'envahissait. Helmett ne voulait pas perdre Natalia pour ses bêtises ! Il se faisait beaucoup de soucie pour elle. Beaucoup trop. Non mais quelle idiote de penser à lui et pas à elle ! C'est elle qui risque le plus ! C'est elle qui risque de succomber à ses blessures ! Pas lui ! Natalia le rendait fou. Pas besoin de s'occuper de sa personne, il le fait très bien tout seul.

L'anglais allait s'expliquer à cœur ouvert quand une voix étrangement familier lui coupa la parole. Ils planaient, bras dans les bras, au dessus d'une surface volante. Le tout nouveau appareil volant du Cobra ? Ça ressemblait en partie à un planeur ordinaire. Mais le véhicule n'était pas le plus troublant. Ce qui en revanche cloua bouche-bée l'agent, était l'homme qui se tenait devant eux. Les lunettes mises plus tôt sur son nez ne déformaient pas sa vue. Il y avait belle et bien un deuxième LUI. Même visage, même voix. Helmett n'en revenait pas. Cobra avait réussit à le cloner ? Comment ? Son sang peut-être...L'anglais en resta consterné.  

- Helmett : Cobra, vous êtes une sacrée épine dans l'cul !

Il venait de se poser au sol et serrait Natalia contre lui. Helmett n'allait pas laisser un deuxième lui entre les mains de Cobra. Le londonien le fixa avec rage et, lâchant Natalia doucement, fonça sur son adversaire. L'agent essaya de lui coller un coup de poing mais comme il s'y attendait, l'autre para son coup. Avant qu'il ne puisse torde son bras, il faussa les jambes d'une deuxième Helmett qui l'évita de justesse. Son bras toujours tenu, il tira son adversaire vers pour l'assommer mais ce dernier l'évita en glissant sous ses jambes, emportant le Reecey avec lui. Comprenant la feinte, il se stabilisa sur ses pieds et lui inculqua un coup. Peine perdue, car son clone riposta en tentant d'attraper sa jambe. Helmett recula rapidement alors que son clone se relevait. À nouveau face à face, ils se regardèrent dans le blanc des yeux. Aucun n'avait touché l'autre. Helmett fronça les sourcils. Comment le mettre au sol ? Leurs forces sont égaux. Helmett ne se découragea pas. Il fonça tête la première, tentant une prise sans succès. Il évita de se faire chauffer les pieds et rata une manchette. Un balayage déstabilisa le clone alors qu'il revenait à la charge. L'uppercut frôla sa cible et la clés de bras de son ennemie glissa avant d'avoir eu prise. Helmett reversa son opposant grâce un coup de pied retourné mais l'homme à terre profita de sa position pour donner un coup de pied dans son ventre. L'anglais tomba à son tour. Il roula rapidement sur le côté, évitant ainsi le revers de l'autre et  se leva en l’attrapant par le bras. Il le fit passer par dessus son épaule, malheureusement le clone retomba à terre, à mi-genoux. Avant qu'il ne puisse se retourner, Helmett sauta sur son dos et l'étrangla avec ses bras. Aussitôt, un coup de coude le fit reculer maladroite. Le londonien serra des dents. Sa respiration en lambeaux brûlait sa gorge. L'homme en face de lui était tenace. Mais il se devait de le tuer. Cobra vous êtes une belle bande d'enfoirés !


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dukett
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:03



Boom boom boom boom
« Welcome to California, honey. »

Helmett & Talia

Natalia pinça les lèvres. Encore une fois, il semblait douter de ses capacités. Encore une fois, elle allait devoir lui prouver qu'elle était aussi forte que lui. Et elle espérait que ça ne lui retomberai pas dessus, encore une fois. Au moins, il n'avait pas râler au contact rapide de ses lèvres ; c'était déjà un bon point. Le hic, à présent, c'est que l'appareil volant de Cobra les avait avalé. Et, pire encore, il y avait un deuxième Helmett face à eux. Comme si un seul ne suffisait pas...

- Helmett : Cobra, vous êtes une sacrée épine dans l'cul !

Natalia aurait roulé des yeux et indiqué que la bonne expression était « dans le pied » (ironique, pour quelqu'un qui dit « sauter le coq et l'âne » au lieu de « sauter du coq à l'âne »), mais elle se retint. Pas devant H2 (joli surnom !) tout de même. Ils se posèrent sur le sol, et elle sentit les bras de l'anglais se resserrer sur elle. Un court instant. Quand elle sentit que l'étreinte devenait moins pressante, elle cligna des yeux. Le déclique se fit trop rapidement cependant ; déjà, son partenaire lui échappait pour foncer sur son double.

- Natalia : NON !

Mais son cri strident n'empêcha pas son Tyran de sauter sur le Vipers (le soldat de Cobra, quoi). Et merde. Si elle réussit, au début, à suivre l'agent des yeux, elle se perdit très rapidement entre les deux. Même physique, même voix, même vêtements. Comment faisait-elle pour les différencier, maintenant ? Prise de désespoir, elle se mordit la lèvre. Il lui fallait un plan. Son fusil ne lui servait plus à rien, à présent ; hors de question qu'elle tire et qu'elle risque de blesser son coéquipier. D'un autre côté, elle appréhendait un peu de se tromper d'Helmett, quand il lui faudrait « choisir ». Et si elle délaissait le bon pour ramener le mauvais au SHIELD ? Quelle bonne amante elle ferait !

Elle les observa longuement, analysant leur fait et gestes. Leur technique. Mais rien ne les différenciait, vraiment. Le moindre muscle était parfaitement à sa place du H2, et les voir ainsi s'agiter ensemble faisait rougir ses joues. Deux fois plus d'Helmett, deux fois plus de plaisir... Natalia se choqua elle-même en ferma les yeux en secouant la tête. Mais à quoi pensait-elle ? Ça ne lui ressemblait pas. Elle entrevit alors la solution à son problème (qui n'était pas de prendre les deux en même temps) ; la seule chose qui pourrait l'aider à faire la différence entre son Helmett et celui de Cobra, c'était tout ce qui s'était passé entre leur sortie de l'attraction et maintenant. Mais pour ça, il faudrait qu'ils se calment et lui parle... C'était pas gagné.

Elle poussa un cri de consternation en voyant les coups qu'ils se donnaient, et se sentait coupable d'être inquiète pour les deux sans pouvoir faire la différence. Natalia s'approcha d'eux et leur implora de se calmer, avouant qu'elle était complètement perdue et qu'elle avait besoin de savoir qui était son partenaire. Évidemment, elle ne faisait pas ça naïvement. Ça faisait partie de son plan... Qu'elle improvisait au fur et à mesure. A les voir s'agiter comme ça, Natalia compris soudain quelle était leur autre différence majeur ; l'un devait être plus amoché que l'autre. Parce que l'autre, justement, avait une mutation guérisseuse pour l'aider ! A moins qu'il n'ai la même mutation. Dafuck. La russe grogna, et mit son fusil en joue. Elle avait horreur de devoir faire ça.

La jeune femme prit une grande inspiration. Elle sentait un fourmillement prendre son ventre d'assaut, et serra les dents. Il semblait finalement que H2 soit un mutant amélioré, spécialement pour eux. Des bruits de pas éloignés se firent entendre. Elle réussit à barricader la piste en refermant la porte blindée. Ça tiendrait le temps que ça tiendrait, mais c'était déjà ça. Et puis elle se repositionna.

- Natalia : Attention, mon gros lapin ! cria-t-elle, à peu près certaine que le bon Helmett se reconnaîtrait. Elle était désespérée et ne savait pas quoi faire d'autre.

Un coup de feu retentit dans la salle. Les fusils de précisions étant fait pour tirer loin, la balle devait faire pas mal de dégât à cette distance. Elle transperça le torse de l'un de deux Helmett ; d'un coup d'oeil rapide, elle fut rassurée de n'avoir rien touché de vital, au cas où elle aurait raté son coup. Logée quelque part entre deux côtés, le petit morceau de ferraille ne devait pas faire beaucoup de bien non plus...




© Lou'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Billy F. de Kerangal

avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:04

Helmett Jason Reecey a écrit:


Boom boom boom boom
« Go to Hell, honey »

Helmett & Natalia

Le combat ne menait à rien. Chaque coups volaient dans l'air, chaque esquives jouaient en leurs faveurs. Helmett soupira fortement. Une main sur le genoux légèrement plié, il reprenait son souffle avec effort. Ses yeux guettaient un à un les gestes de son opposant qui était dans le même état. Aussi stupide qu'il soit, Helmett admirait presque son clone. Incroyable. Il avait été conçut pour lui ressembler au poil près. Même force, même limite. Enfin, il suppose. Car aucuns n'avaient l'avantage. Et ils possédaient tout deux un pouvoir de guérison. Alors à part taper de tout ses forces et se faire saigner les zygomatiques, ils perduraient la lutte.

L'anglais se redressa, prêt à se battre à nouveau au corps à corps, quand ils furent soudainement interrompu par la russe. Helmett fronça instantanément des sourcils. Pourquoi ne s'était-elle pas enfuit ? Elle n'est pas de taille face à lui. Helmett ne se préoccupa pas des consternations de la brune et serra des poings dans l'espoir de pouvoir frapper son adversaire grâce à cette distraction. Mais la soudaine arme placé dans leur direction le fit s'arrêter. Elle ne va pas oser tirer ?

- Natalia : Attention, mon gros lapin !
- Helmett : Comment tu m'as appelé ?!

Le cris d'Helmett fut étouffé par le sifflement de la balle. Helmett ferma fort les yeux. Un court gémissement de douleur résonna. Sentant aucune sensation désagréable parcourir son corps. Il ouvrit lentement les yeux et put constater le tir juste de la russe. Le clone, toujours debout, maudissait sa blessure et tenait ses côtes. Ses jambes tremblaient faiblement, combattant contre sa chute, et un peu de sang sortait de sa bouche. Bien que ce spectacle était purement un miroir pour Helmett, il extirpa un sourire sadique de ses lèvres. Sourire qui fut vite arraché quand il vit la balle s’extraire d'un coup du corps et repartir comme une flèche à son expéditeur. Helmett se figea et resta sans voix. La balle venait d'être rejeté du clone... Quoi ?! L'anglais passa de la stupeur à la réalisation. L'angoisse envahit. Il tourna lentement la tête et confirma ce qu'il redoutait.

- Helmett : Natalia !

La balle avait fait sa trajectoire dans le sens inverse. Revenant comme un boomerang. L'interpellée russe gisait maintenant dans une tache de sang en appuyant sur le coup porté. Helmett accourut et s'agenouilla à côté d'elle. Le sang coulant par dessus la combinaison, l'anglais ne perdit pas de temps et descendit la fermeture éclair. Exposant ainsi l’entaille fraîche de son torche. La balle s'était casée entre son épaule et sa poitrine. L'agent sortit rapidement un couteau et extirpa le morceaux de ferraille de la chair.  

- Helmett : Tient bon. Ca va aller...

Le londonien aurait voulu assurer ses paroles. Il aurait voulu lui dire qu'il savait quoi faire. Mais non. Il ne pouvait pas lui mentir. Tout dont il était capable, était de tenir sa main et la serrer. Natalia ne pouvait pas mourir. Pas ici. Pas Maintenant. Malheureusement la situation était mauvaise. L'anglais pourrait la soigner mais il devait d'abord se débarrasser de son double. Qui entre-temps, s'était remit de ses blessures et les dévisageait. La peur d'Helmett se transforma soudainement en colère. Il ragea en montrant les dents, ressemblant à n'importe quel animal protégeant son petit. Des portes s’ouvrèrent et un homme apparut. Un visage familier fit grinçait des dents le Tyran. Toujours à genoux, un grimace de dégoût alla saluer le deuxième homme en costard qui rejoignit le précédent.  

- ??? : Comme on se retrouve, Agent Reecey ?
- Helmett : Je vous préférais mort.

L'ambiance était tendue. Helmett redressa un peu Natalia, continuant à la serrer contre lui. Maintenant, se trouver réunit dans la même pièce ; un anglais enragé, un clone mutant sur-dosé, une russe blessée, le couillon de Rex et le mort-vivant Caligo. L'agent du SHIELD s'en réjouit.

- Helmett : Connards.


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dukett
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:05



Boom boom boom boom
« Welcome to California, honey. »

Helmett & Talia

- Helmett : Comment tu m'as appelé ?!

Malgré son stresse de toucher le bon Helmett, Natalia esquissa un petit sourire amusé et nerveux. Au moins, elle avait repéré le sien, ce qui n'était pas plus mal. Et la balle qu'elle venait de tirer s'était enfoncée non pas dans son torse, mais dans celui de H2. Un sourire sadique s'étira sur les lèvres d'Helmett, et Natalia poussa un soupire de soulagement. Elle s'en serait éternellement voulue si elle avait touché son partenaire. Mais sa joie fut de courte durée, puisque le clone fit quelque chose pour le moins... Inattendu.

Et avant d'avoir pu comprendre ce qui lui arrivait, Natalia se retrouvait à terre.

- Helmett : Natalia !

Un gémissement de souffrance et de surprise franchit ses lèvres, alors qu'une douleur sourde se répandait dans son corps, à commencer par un point entre son épaule et sa poitrine. La russe tourna légèrement la tête pour voir une flopée de sang s'échapper d'un trou dans sa combinaison. Merde. Elle posa sa main sur le point d'orgue de ses souffrances en serrant les dents pour essayer de contenir le sang qu'elle perdait.

En moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, Helmett se retrouvait auprès d'elle. Il ne perdit pas de temps à se demander ce qu'il fallait faire, et ouvrit la fermeture éclair de la combinaison de l'agente. Elle aurait aimé rougir dans une autre situation, mais ce n'était pas le moment de faire preuve de pudeur. Un élan de peur s'empara d'elle en voyant le couteau d'Helmett, floutant sa vision, et elle se mordit la langue en serrant les paupières alors qu'il extrayait la balle.

- Helmett : Tiens bon. Ça va aller.

Natalia repensa à leur dernière mission. Son chef était toujours aussi affectueux et attentionné lorsqu'un de ses agents était blessé. Elle ressentait son angoisse, et tenta de le rassurer par un maigre sourire, alors qu'il serrait sa main. Son regard devait sembler vide et son esprit ailleurs, car elle luttait encore pour retrouver une vision normale, à présent que la menace du couteau avait été écarté. Lorsque les portes qu'elle avait partiellement verrouillées s'ouvrirent, elle gémit de consternation.

- ??? : Comme on se retrouve, agent Reecey ?
- Helmett : Je vous préférais mort.

Natalia frémit en reconnaissant l'homme qu'elle était censé avoir tué, et dont le visage était recouvert d'un masque lisse. Caligo. Helmett la redressa légèrement, sans pour autant lâcher a russe qu'il serrait contre lui.

La balle n'avait, heureusement, rien touché de vital. Ses chances de mourir étaient, somme toute, assez minimes. Les réels risques que sa blessure représentait étaient une hémorragie ou une infection. Mais la douleur était bien réelle. Abasourdissante.

- Helmett : Connards.

Les épaules de Natalia se secouèrent lentement, renforçant sa douleur. Son rire silencieux se transforma rapidement en une quinte de toux. Que la situation était grotesque et pathétique.

- Caligo : Je savais bien que, pour une fois, les nanobots étaient une mauvaise idée. Pauvre petite...

Le médecin partie d'un grand éclat de rire après ses paroles transpirant l'ironie. Natalia n'en tint pas compte. Elle siffla en se redressant un peu plus, et rouvrit les yeux en posant son front contre la tempe d'Helmett. Elle observa pendant quelques secondes son épaule, la courbe de son corps à la base de son cou. La russe soupira.

- Natalia : Hey, Hel... Elle esquissa un maigre sourire en sentant sa gorge se serrer. Il faut que... Que tu me laisse. Sauve-toi. Je sers plus à rien... Inutile. Un poids... Je suis plus opérationnelle... chuchota-t-elle au creux de son oreille.

Ce n'était pas tout à fait vrai. Elle n'était pas encore morte, mais elle était pour le moment incapable de l'aider. Si on lui demandait de courir, encore, elle pourrait se forcer et le faire. Mais tirer ? L'aider à abattre ses enculés de Cobra ? La russe en était incapable, elle était obligée de l'admettre... Et elle ne voulait pas qu'Helmett meurt par sa faute.




© Lou'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Billy F. de Kerangal

avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:05

Helmett Jason Reecey a écrit:


Boom boom boom boom
« Go to Hell, honey »

Helmett & Natalia

- Natalia : Hey, Hel... Il faut que... Que tu me laisse. Sauve-toi. Je sers plus à rien... Inutile. Un poids... Je suis plus opérationnelle...
- Helmett : IDIOTE ! TU NE CROIS QUAND MÊME PAS QUE JE VAIS T'ABANDONNER ICI ! JE SUIS TON CHEF NON ? ALORS NE ME DONNE PAS D'ORDRE !

Comment pouvait-elle s'imaginer une chose pareille ? Jamais il ne laisserait un agent de son équipe à terre. Ce n'est pas avec une blessure aussi minime qu'elle allait rester à agoniser sur le champ de bataille. Quitte à l'amputer maintenant, la russe venait avec lui. Un tel argument ne donnait pas confiance à l'anglais. Vraiment pas. Alliée ou ennemie. La vie de la russe avait trop d'importance à ses yeux. Il préconisait sa prochaine visite chez les médecins et cela ne le réjouissait pas. Il oublia presque qu'il était en mauvaise posture. Helmett déteste tellement les médecins.
La russe continua à tousser, cherchant à se faire discrète malgré la douleur -qu'Helmett supposa- insoutenable. Son don l'avait accoutumé, alors il imaginait simplement la sensation. Puis Natalia recracha du sang. À cette instant, l'agent la força à s'asseoir et à ne plus bouger. Il ne devait pas laisser la panique apparaître à son visage. Ses doigts parcouraient le corps de la brune et il referma la fermeture éclair d'un seul geste, conscient qu'il aggravait plus la blessure. Elle perd trop de sang, je dois faire vite pensa Helmett. Il lui chuchota doucement.

- Helmett : Ce n'est pas grave Natalia, la mission attendra...

L'anglais mordit sa lèvre inférieure. Sa colère ne résout rien se répéta-t-il. Puis il se leva, et fixa ses opposant avec un sourire sadique. L’euphorie pathétique le rendait à moitié psychopathe ou fou. En réalité ce sentiment d’impuissance était une ivresse incontestable pour l'agent.  
 
- Helmett : je dois avouer que cette fois vous avez gagné Cobra..... Or on doit vous quittez....Dommage, à une prochaine fois alors.
- Caligo : Vous plaisantez ?
- Helmett : Non.

Aussitôt sa réponse dite, il lança de minuscules bombes -récupérés sur la russe, je ne dirais pas où- s'entrechoquant avec la surface métallique de l'engin. Un nuage de fumée s'entendit dans la pièce et Helmett récupéra le jet-pack et le fusil de Natalia. Il s'équipa rapidement et prit dans ses bras la jeune femme. Des voix ainsi qu'une alarme résonnèrent. L'agent entreprit une course pour sa fuite et visa à l'aveuglette ses opposants. Helmett utilisa une bombe pour exploser une paroi du mur et sauta sans regarder dans le vide. En un clin, le jet-pack s'alluma et il partit de l'antre de Cobra sans se retourner. Cette défaite médiocre refroidit l'agent mais la vie qu'il tenait entre ses mains devait être sauvée.

°O°o°O°

- Helmett : je la ramène chez moi. Des questions ?

L'anglais regarda les médecins et les autres agents avec un regard noir. Le cadre médicale du SHIELD connaissait bien le Tyran. Et vu la réputation qu'il avait en son sein, il était préférable de ne pas contredire l'homme à l'accent britannique. Au risque d'être défiguré sans douceur. C'était la parfaite excuse pour ne pas s'occuper de la Russe, qui avec tout ce remue-ménage se déversait de son sang. Personne n'osait intervenir. Le londonien est bien trop têtue pour écouter les avis des autres. Il cherche surtout à être intimidant mais il est toute fois recommandé de ne pas le défié. Helmett était décidé à faire un trajet express pour la brune. Il sauta donc dans le premier hélicoptère à sa portée et fonça à toute vitesse chez lui. Les maigres bandages n'absorbaient plus et le tissue blanc était maintenant d'un rouge foncé mauvais.

°O°o°O°

Après avoir utilisé les propulseurs du SHIELD sur un pauvre petit hélicoptère, Helmett arriva chez lui. Heureusement Victoire n'était pas présente. D'habitude il se serait inquiété mais pour le moment, cela avait du bon. L'anglais ne voulait pas perdre du temps à s'expliquer avec sa cousine. Et encore moins la laisser suspecter des choses en voyant le cadavre de Natalia. Peut-être serait-elle choquée ? Ou dégoûtée ? Qu'importe. Il transporta la blessée dans la chambre d'ami et l’allongea tranquillement sur le lit. Il exposa la blessure à l'air fraie de la chambre et alla chercher le matériel nécessaire pour panser l'épaule. L'anglais fouilla dans son équipement d'espion, ramassant des tiges de coton, des bandes extensibles, du désinfectant, des rouleaux de sparadrap, des paires de ciseaux aux bouts ronds, des pinces, des pansements adhésifs, des compresses stériles, des paires de gants... Excessif ? Si peu. Il contempla le grand couteau à cuisine. L'anglais était prêt à l'amputé si l'infection ne part pas. Helmett est un grand chirurgien...et un grand malade aussi. Il transporta le tout dans la chambre et le déposa sur une table. Il s'occupa de sa patiente sans dire un mot, se concentrant sur sa tache. Natalia allait avoir une belle cicatrice. Un saut d'humeur naquit sur son visage. Ce qu'elle pouvait être bête. L'anglais grinça des dents puis partit rapidement. Elle était soignée, maintenant qu'elle guérisse. Helmett s’énervait à nouveau.

Quel agent était-il pour sacrifier une mission au besoin de sa partenaire ? Certes il n'avait pas l'avantage mais après cette pitoyable fuite, l'anglais aurait pu rester et continuer. Même si ce sont des médecins qui s'occupe d'elle. Natalia aurait été entre...non pas de bonnes mains, entre les murs du SHIELD, en sécurité. Mais si une attaque avait eu lieu au SHIELD ? Serait-elle toujours en sécurité ? Helmett s'arracha les cheveux et gronda. Il devait parano. Encore plus qu'il ne l'était. Tout cela à cause de Natalia. Le londonien se sentait égoïste, personnel et honteux d'avoir arrêté sa mission alors que des milliers de vies sont enjeux. C'est les risques du métier lui dira-t-on mais pour un agent qui vit pour travailler, c'est impardonnable. Helmett soupira, la fatigue ou la désolation rendait ses jambes lourdes. Il opta pour une douche relaxante. Empoignant un pantalon de pyjama et un t-shirt trop grand, il se laissa tomber dans le canapé. L'anglais n'aimait pas les émissions de télé et la regardé rarement. Mais autant en profiter quand Victoire n'est pas là. Regardant à peine l'écran, il zappait et remontait ou diminuait le son sans cesse. Il avait la frustrante sensation d'entendre Natalia l'appeler. Bien sur, son imagination lui jouait des tours car la jeune femme blessée se reposait de ses émotions dans la pièce voisine.


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dukett
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:06



Boom boom boom boom
« Welcome to California, honey. »

Helmett & Talia

- Helmett : IDIOTE ! TU NE CROIS QUAND MÊME PAS QUE JE VAIS T'ABANDONNER ICI ! JE SUIS TON CHEF NON ? ALORS NE ME DONNE PAS D'ORDRE !
-Natalia : Je savais que tu réagirais comme ça... C'est juste que... J'ai pas envie que tu sois tué parce que tu t'occupes de moi... se défendit-elle d'une voix faible.

Natalia savait bien qu'il n'aurait jamais accepté de la laisser ici. Surtout avec cette blessure à priori non mortelle, cela pouvait paraître suspect. Malgré tout, elle n'étais pas certaine qu'il lui fasse encore vraiment confiance. De plus, si Caligo avait toujours autant de projets pour elle, nul doute qu'elle survivrait. Et peut-être l'auraient-ils utilisée comme une arme contre l'agent. La brune frémit à cette pensée. Si cela devait arriver... Elle s'arrangerait pour mourir. Jamais elle ne laisserait personne l'utiliser pour attaquer son chef.

Une nouvelle quinte de toux agita la jeune femme, qui cracha du sang. Sentant le goût métallique dans sa gorge et sa bouche, elle pâlit un peu plus. Comment ça se faisait ? Si ses poumons avaient été touchés, elle aurait compris... Mais là ? Était-elle si mal ? Natalia ne comprenait pas, et réfléchir lui donnait mal à la tête. Peut-être était-ce juste une réaction face à cette situation "nouvelle". En dépit de leurs ennemis, Helmett la força à s'asseoir et referma la combinaison de la russe d'un geste sec, lui arrachant une légère grimace. Elle essuya ses lèvres avec son poignet, et observa les traces rouge qu'elle y avait laissé avec une grimace de dégoût.

- Helmett : Ce n'est pas grave Natalia, la mission attendra.

La blessée fronça les sourcils. Avait-elle bien entendu ? Il comptait réellement repousser la mission pour elle ? Helmett était-il tombé sur la tête ? Ou bien il... Un sentiment de joie l'envahi, mais ils ne pouvaient pas faire ça. Natalia voulut protester - ils devaient terminer cette putain de... - Mais aucun son ne sortit de sa bouche, et elle assista "de loin" à la suite des événements. Elle avait conscience des explosions et de ce qui se passait autour d'elle sans forcément tout comprendre clairement. Quand Helmett la souleva, elle s'accrocha à lui de son bras valide. Et puis, plus rien.

Elle sortie de l'inconscient quelques heures plus tard. En observant distraitement autour d'elle, la russe comprit qu'elle était à bord d'un hélicoptère. La douleur qui ne s'était pas calmée, et la forte et désagréable odeur métallisée, lui apprirent qu'elle avait perdu beaucoup de sang - et peut-être même qu'elle en perdait encore. Natalia émit un grognement qui ressemblait d'avantage à un sifflement, vexée qu'une seule balle la mette dans un tel état. Elle maudissait Cobra. Natalia resta ensuite éveillée, bien qu'elle aurait secrètement aimé retomber dans le coma pour ne plus sentir cette putain de blessure. Heureusement, il n'y avait pas trop de trop de turbulences et l'hélicoptère ne la secouait pas trop. Elle fixa le plafond pendant quelques secondes et soupira.

Ils arrivèrent chez les Reecey quelques minutes plus tard. Elle savait qu'elle était chez Helmett parce que... Parce qu'elle le savait. C'est tout. Qu'on ne pose pas de questions.
L'agente remarqua avec soulagement que la cousine de son chef n'était pas là. Elle n'avait pas confiance en elle. Après tout, cette rousse incendiaire n'était-elle pas l'amante de Loki ? Natalia n'en avait toujours pas parlé à Helmett, ne sachant pas comment aborder le sujet. Chaque chose en son temps ; et ce n'était pas du tout le moment pour ces révélations. Son chef la transporta jusque dans une chambre en trop parfait état pour être"habitée", et l'allongea sur le lit. Il sortit de la pièce pour revenir quelques instants plus tard avec tout un attirail de médecin qu'il déposa sur la table, ce qui étonna la russe. Natalia observa Helmett pendant qu'il s'occupait d'elle, gémissant de temps à autre lorsque la douleur remontait en flèche. Il ne disait rien, muet comme une tombe, concentré sur ce qu'il faisait. Natalia aurait peut-être dû avoir peur, mais la confiance aveugle qu'elle lui vouait à ce moment là l'en empêchait, et la rassurait même. Puis il partit précipitamment quand il eut terminé.

Légèrement triste et déçue de ce départ précipité, elle soupira et ferma les yeux, essayant d'oublier ses souffrances. La blessure, les émotions et la fatigue eurent raison d'elle, et Morphée l'enleva pour lui accorder un sommeil court mais réparateur. Quand elle s'éveilla, peut-être une ou deux heures plus tard, Natalia décida qu'elle n'allait pas comater toute la journée, même si c'était sans doute la chose la plus intelligente à faire. Mais ici, seule ? Non.

Elle se força à s'asseoir sur le lit, et se mit débout sur ses jambes. Sa tête allait mieux, et elle tenait l'équilibre. Le trou occasionné par la balle la brûlait un peu, mais c'était certainement l'œuvre du désinfectant qui faisait son chemin. Elle remarqua que la douleur s'était atténuée, devenant largement supportable. La jeune femme ne pouvait, en revanche, par sortir de cette chambre à moitié habillée. Non que cela la dérange vraiment (qu'Helmett voit son corps... Après tout, il venait de le voir), mais... Elle dénicha une serviette qu'elle réussi à enrouler autour de sa poitrine nue avec son bras valide (ce ne fut pas une partie de plaisir). Elle sortie alors, se retrouva alors dans un long couloir qu'elle longea jusqu'à déboucher dans une vaste pièce faisant office de cuisine, salle à manger et même salon. La brune observa l'endroit pendant quelques secondes, impressionnée. Elle s'avança ensuite en direction du canapé.

La russe hésita un instant, puis finalement, elle fit le tour silencieusement pour qu'il la voit et, surtout, pour s'asseoir sur le canapé. Elle cacha sa grimace lorsqu'elle s'assit, et regarda ses genoux pendant quelques secondes.

-Natalia : Merci... chuchota-t-elle. Natalia releva les yeux vers lui. Je suis désolée. Elle fit une légère grimace au souvenir de ce qui lui était arrivé. C'était pas prévu je... Je savais pas que... Elle secoua la tête, incapable de trouver les mots. Ses yeux s'embuèrent. Je suis désolée...

La jeune femme savait à quel point les missions étaient importantes pour Helmett. Celle-ci plus que les autres, pour elle aussi, quand on savait ce que Cobra faisait à ses victimes. Et au lieu de démanteler l'organisation criminelle, ils étaient là. Le SHIELD avait dû envoyer quelques agents prendre la relève. Mais Natalia avait peur. C'était égoïste ; elle avait peur qu'Helmett lui en veuille. Elle avait, après tout, juste essayé de l'aider. Natalia tendit sa main valide vers lui et se glissa sur ses genoux en passant son bras dans son dos, et enfoui son visage dans son cou.

-Natalia : Je ne voulais pas qu'on arrête, je voulais juste t'aider... La russe hésita longuement en relevant les yeux vers lui. Je t'aime... murmura-t-elle avec sincérité et détresse.



© Lou'





Dernière édition par Dukett le Dim 16 Nov - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Billy F. de Kerangal

avatar

Messages : 200
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:10

Helmett Jason Reecey a écrit:


Boom boom boom boom
« Go to Hell, honey »

Helmett & Natalia

La salon était la parfaite définition du mot ennuie. La pièce plongeait dans le noir dissimulé le corps du jeune homme anglais assit sur le canapé. Les genoux ramenaient contre son torse, il fixait l'écran en somnolent. Le sommeil ne l'avait pas encore gagné mais ses yeux à demi-clos avertissaient sur les tentatives de Morphée, qu'il repoussait. Helmett veillerait sur Natalia jusqu'au bout. Même si cela l'énervait plus qu'autre chose. Jugeant qui devait s'occuper et se conduire comme un chef, il appela le SHIELD. Des nouvelles plus ou moins satisfaisantes le détendit. La relève avait interceptée le planeur de Cobra et récupérée les prisonniers. Mais aucun signe des trois individus suspects. La mission était maintenant en suspens, pendant un temps nécessaire pour se réorganiser. Helmett soupira. Son travail lui tenait à cœur et il faisait tout pour le réussir. Mais avec la tournure de événement, il devait faire un choix. Il y avait longuement réfléchi et s'était décidé. Natalia ne doit plus faire équipe avec lui. L'anglais rédigerait un rapport pour ne plus l'avoir dans ses rangs. Trop d’imperfections ruinaient ses plans. La brune n'avait rien à faire sur un champs de bataille. Elle risquait sa vie. Certes c'était une agente mais aussi une femme qu'Helmett ...appréciait. Il ne voulait pas la voir à nouveau à l'agonie et pathétique. La Russe resterait dans les bureaux, loin du danger ou de son passé. La sonnerie du téléphone le fit lever une deuxième fois. Cette fois-ci, les médecins prenaient des nouvelles de Natalia. Puisqu'ils n'avaient pas le Tyran en face, ils bégayaient moins. L'anglais ronchonna aux explications et coupa brutalement la ligne. Il n'était peut-être pas le meilleurs des médecins, mais il connaissait les premiers soins. Mauvaise humeur à neuf, il se dirigea dans son tas de coussins et jeta la télécommande. Tout le monde est exaspérant.

- Helmett : La solution c'est l'amputation....

Un bruit de porte et des pas se firent entendre. Le londonien ne se retourna pas. Natalia devrait être couché ? Ce n'est pas le moment pour parler. Normalement, il serait déjà en train de lui crier dessus, la traitant de tous les noms d'oiseaux et l'enverrait coup de pied au cul dans la chambre. Quelque chose d'habituel quoi. Mais non. L'anglais ne bougea pas. Il retranscrit son indifférence en regardant la télé. La jeune femme hésita, puis finalement s'assit à côté de lui.  

- Natalia : Merci... Je suis désolée. C'était pas prévu je... Je savais pas que... Je suis désolée...

Sa voix ne cachait pas ses traîtresse larmes. L'agent se sentit désarmer. Il resta muet, n'osant pas encore baisser la tête. Elle se glissa sur ses genoux et enfoui son visage dans son cou. Le réflexe d'enrouler ses bras autour du corps joua en la faveur de l'homme.

- Natalia : Je ne voulais pas qu'on arrête, je voulais juste t'aider...
- Helmett : Je sais....
- Natalia : Je t'aime....
- Helmett : Je sais.

Le londonien savait mais ne pensait plus. Il serra Natalia contre lui, cachant à son tour sa tête sur sa petite épaule. La chaleur qu'il éprouvait en tenant la Russe contre lui était déstabilisante. D'un coup, un rougissement décora ses joues. Natalia était en serviette. Il la poussa aussitôt et se leva rapidement.

- Helmett : Je vais te chercher de quoi te couvrir.

Il gesticula maladroitement jusqu'à sa chambre pour prendre un t-shirt à lui et revint à la salle. L'anglais lui donna et partit derrière le comptoir.

- Helmett : C'est peut-être un peu trop grand pour toi... il rougit à nouveau Tu as faim ? Tu veux boire quelque chose ? Tu as mal quelque part ? Dois-je t'amputer ? Euh je veux dire Les médicaments ont fait effet ?

Il paniquait sans raison et disait n'importe quoi. La Russe devait sûrement le regarder avec un œil rieur. Je suis ridicule pensa Helmett. Il passa une main dans ses cheveux et détourna son regard. Cherchant à s'occuper, il se dira vers la cheminée et s'agenouilla devant.

- Helmett : Je vais faire du feu....


© code by Lou' sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dukett
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 13/06/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   Dim 16 Nov - 1:15



Boom boom boom boom
« Welcome to California, honey. »

Helmett & Talia

Lorsque Natalia grimpa sur les genoux d'Helmett et qu'il l'entoura de ses bras, elle était à mille lieux de penser qu'il voulait la renvoyer de ses rangs. La jeune femme s'y trouvait bien, et elle était fière d'être la seule femme de l'équipe (et pas la plus docile pour autant). Elle aimait sa place de sous-chef, elle appréciait d'être la partenaire de Tyran (comme ça elle pouvait veiller et garder un œil sur lui), elle adorait aller sur le terrain. Et si elle avait soupçonné une seule seconde qu'il voulait la confiner dans un bureau, elle serait plutôt en train de lui hurler des insanités à plein poumon avant de s'enfermer dans la chambre en claquant la porte, à défaut de partir de chez lui à cause de sa blessure.

Le jeune homme répondit simplement «Je sais.» à son «Je t'aime...». Deux mots qu'elle ne savait trop comment interpréter, sinon bien. Il la serra contre lui et enfouit lui aussi son visage dans le cou de la russe, qui esquissa l'ombre d'un sourire en passant sa main dans les cheveux de l'homme. Natalia aurait pu rester comme ça encore longtemps, mais Helmett la poussa soudainement pour se lever d'un même mouvement. La teinte rouge sur les joues du terrible chef de l'escadron des Joes de la section "anti menace mutante" était absolument adorable.

- Helmett : Je vais chercher de quoi te couvrir.

Elle l'observa se rendre maladroitement jusqu'à sa chambre, gêné ou troublé. Elle pinça les lèvres pour ne pas sourire d'amusement. L'anglais revint avec un T-shirt, le lui donna et alla se réfugier derrière le comptoir. La jeune femme se retourna, lui présentant son dos alors qu'elle détachait sans serviette. Elle se dépêcha de faire passer d'abord son épaule blessé, la peur que ça se remette à saigner lui tordant le ventre. Mais tout se passa pour le mieux et elle laissa échapper un soupire de soulagement.

- Helmett : C'est peut-être un peu trop grand pour toi... Natalia s'activait à présent à faire glisser sa combinaison le long de ses jambes pour s'en débarrasser. Tu as faim ? Tu veux boire quelque chose ? Tu as mal quelque part ? Dois-je t'amputer ? Euh, je veux dire les médicaments ont fait effet ? La jeune femme retint un léger rire.
- Natalia : Je n'ai pas faim, merci, mais si tu as un peu de café j'en veux bien une tasse, s'il te plaît. La douleur est largement supportable grâce à toi, mais si tu t'approches de moi avec un couteau, je sors dans la rue en criant que tu veux me tuer, ok ? lui répondit-elle avec un large sourire.

Mais Helmett avait déjà détourné le regard en se passant une main dans les cheveux. Il se dirigea vers la cheminée et Natalia secoua la tête en se levant. Puisqu'il avait visiblement besoin de se faire oublier quelques instants, elle ne se gêna pas et alla se faire couler du café comme une grande, alors qu'il disait allumer la cheminée. L'agente pouvait se servir de son bras blessé si elle ne faisait pas de gestes brusques. Après avoir mis deux sucres dans sa boisson, elle chercha dans les placards (sans gêne la russe) jusqu'à trouver ce qu'elle cherchait ; du thé. Elle observa les différentes boîtes, puis elle attrapa celui qu'elle le voyait le plus souvent boire au SHIELD, et lui prépara une tasse de thé. Elle passa les deux hanses aux doigts de sa main dont le bras était valide puis attrapa une couverture de l'autre, et se dirigea vers son chef qui venait d'allumer le feu.

Natalia lança la couverture sur ses larges épaules et s'assit en tailleur à côté de lui, faisant attention aux tasses. Elle se colla contre Helmett en arrangeant la couverture sur leurs épaules, et lui tendit une tasse de thé.

- Natalia : Calme toi, tout va bien. chuchota-t-elle en déposant un baiser sur sa joue. Je t'ai fait du thé. la russe souffla sur son café et esquissa un petit sourire. J'ai toujours rêvé de faire ça ! elle rit un peu. Enfin, quand il neige dehors, c'est mieux.

Elle trempa les lèvres dans son café et en bu quelques gorgées.

Suite du rp ICI



© Lou'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dukettprive.lebonforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »   

Revenir en haut Aller en bas
 
04 - Opération Cobra « Lepus Locomotor »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Sherman M4A1 opération COBRA
» Stèle à Saint-Gilles (Normandie)
» Stèle à la Chapelle Enjuger (Normandie)
» [chris33] ravitaillement de munition et carburant pandant l'opération cobra
» M4A1(76mm) - Opération Cobra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test & Stockage :: Archives :: Natalia L. Alinovitch-
Sauter vers: